Passer au contenu
2022 FR BarometreAchatsEnergieVerte
Développement durable

Baromètre des achats d’énergie verte en France

État des lieux de l’approvisionnement en électricité verte en France

Ce baromètre de l’achat d’électricité verte en France présente chaque trimestre un état des lieux de l’approvisionnement en électricité verte via les deux canaux suivants

Baromètre des achats d'énergie verte en France

La contractualisation de Corporate Power Purchase Agreement (PPA) : un PPA est un contrat d’achat d’électricité renouvelable de long terme (~10-20 ans), négocié entre un acheteur et un producteur, et pour lequel un prix fixe est déterminé à l’avance. Depuis 2019, un nombre croissant d’entreprises françaises s’intéressent à ce type de contrat pour verdir leur approvisionnement en électricité, poursuivant ainsi la dynamique enclenchée quelques années plus tôt par les Etats-Unis et les pays nordiques notamment.

L’achat de Garanties d’Origine (GO) lors des enchères mensuelles : une GO correspond à 1 MWh d’électricité injectée sur le réseau et représentant un mois de production. En France, tout fournisseur d’électricité proposant des offres vertes a pour obligation d’utiliser des GO. Depuis le lancement des enchères en 2019, l’approvisionnement en GO sur le marché français peut se faire via deux canaux : les enchères mensuelles pour les installations renouvelables subventionnées, ou le Registre des GO pour les installations non subventionnées. L’analyse de l’observatoire se limite aux GO proposées lors des enchères, les données concernant celles échangées en gré à gré sur le Registre n’étant pas publiques.

À retenir – 1er trimestre 2022

Quelques nouveaux Corporate PPA ont été dévoilés en France durant ce 1er trimestre 2022 : TotalEnergies a annoncé un important contrat (160 MWc, solaire greenfield) pour le compte du consortium minier/métallurgique Prony Resources en Nouvelle Calédonie ; tandis que Fnac Darty annonce un second CPPA de nouveau avec Valeco, portant cette fois-ci sur de nouveaux actifs EnR (20 MWc, solaire greenfield) ; enfin un CPPA au bénéfice de L’Oréal (déjà en place depuis 2021 mais annoncé en février) a été dévoilé, portant sur la production (18 MW) de 2 parcs éoliens (un d’EDF Renouvelables, un de Boralex) rassemblée par Agregio.

Vous trouverez également dans cette édition notre projection dans le temps des volumes des différents CPPA annoncés en France, afin de visualiser l’arrivée des nouvelles capacités entre 2020 et 2050.

Côté des enchères de Garanties d’Origine (GO), le prix de vente moyen continue de monter et termine le trimestre à 0,87€/MWh (versus 0,72€/MWh en fin d’année 2021), après un pic soudain à 1,16€ en février.

Enfin, découvrez dans ce numéro les regards croisés sur le marché PPA d’un consommateur (Franck Dubray, Energy Manager – Metro) et d’un développeur (Alexandre Lévy, Responsable PPA EDF Renouvelables France).

À retenir – 4eme trimestre 2021

Les annonces de Corporate PPA se multiplient de nouveau au 4ème trimestre 2021, dédiés entièrement à de nouveaux actifs solaires. En particulier : Boralex signe son premier CPPA additionnel en France avec Metro ; OVHcloud annonce son premier CPPA avec EDF Renouvelables ; le CPPA multi-acheteurs conçu par LCL et Voltalia se concrétise.

Du côté des enchères de Garanties d’Origine (GO), après la brusque augmentation en septembre, le prix de vente moyen se stabilise au cours du trimestre mais demeure à des niveaux très élevés, pour terminer à 0,72 €/MWh (5,7 fois sa valeur en fin 2021).

Vous trouverez également dans cette édition notre rétrospective des évolutions (volumes, prix, tendances…) des CPPA et GO sur l’ensemble de l’année 2021.

Enfin, découvrez les regards croisés sur le marché PPA d’un consommateur avec François Sterin, EVP & Chief Industrial Officer chez OVHcloud et d’un développeur avec Jean-François Dallava, Energy markets director – Europe chez Boralex.

À retenir – 3eme trimestre 2021

Contractualisation de Corporate Power Purchase Agreement (PPA) : Bien que peu de nouveaux Corporate PPA aient été dévoilés durant le 3ème trimestre 2021, les annonces des derniers mois font apparaître des contrats innovants : Engie annonce un modèle de PPA ouvert à toute collectivité ou entreprise sans critère de taille ni de volume ; CVE dévoile un PPA sur une centrale solaire au sol de grande taille financée sans aucun mécanisme subventionné ; et un nouveau PPA sur des actifs hydroélectriques (le deuxième cette année) voit le jour, signé entre Saur, Engie et la SHEM.

Du côté de l’achat de Garanties d’Origine (GO) lors des enchères mensuelles : Après être resté stable en juillet et août, le prix de vente moyen a grimpé subitement en septembre pour atteindre sa plus haute valeur depuis le lancement des enchères (0,78€/MWh).

À retenir – 2eme trimestre 2021

Six nouveaux corporate PPA ont été contractés ce trimestre par SNCF Energie, ilek, IBM France, Bouygues Telecom, Auchan et Eureden, pour un total de 262GWh (volumes connus uniquement). Ils ont été contractés avec divers producteurs / fournisseurs (EDF Renouvelables, Valeco / Solvay, Boralex, Helexia et Primeo Energie) et concernent principalement des actifs existants, mais également quelques nouveaux actifs.

Du côté des enchères de Garanties d’Origine (GO), le prix de vente moyen du trimestre a plus que doublé par rapport au trimestre précédent (0,42€/MWh vs 0,15€/MWh), et la totalité des GO mises en vente ont été vendues (vs 50% au trimestre précédent). Cette nouvelle dynamique sera à suivre dans les prochaines éditions.

Découvrez dans cette édition notre analyse du marché Allemand des CPPA, ainsi que la vision du marché des PPA d’un acheteur (Yannael Billard, Responsable du Département Environnement – Energie – Groupe ADP) et d’un agrégateur (Samuel Danial, Agrégation et Valorisation d’actifs énergétiques – Agregio).

À retenir – 1er trimestre 2021

Cinq nouveaux corporate PPA ont été annoncés durant ce trimestre par Amazon, Fnac Darty, Orange et la RATP, pour un total de 271 GWh. Ces CPPA ont été contractés avec des fournisseurs variés (Solvay, Engie, EDF, Total Quadran) et concernent à la fois des actifs existants et des nouveaux parcs.

Du côté des enchères de Garanties d’Origine (GO), on observe peu de changements par rapport au dernier semestre 2020 :  une GO s’échangeait en moyenne pour 0,15€ / MWh sur le trimestre, tandis qu’un peu moins de la moitié des GO mises en ventes sont restées invendues.

Retrouvez dans cette édition notre analyse des « cross-border » PPA, ainsi que la vision du marché des PPA d’un acheteur (Coralie Lang, Head of Energy Department – Metro France) et d’un développeur (Laurent Pillot, Head of Power Sales – Voltalia).

Laissez nous vos coordonnées pour recevoir par email les prochaines éditions

Prénom n'est pas valide
Nom n'est pas valide
Email n'est pas valide
Société n'est pas valide
Fonction n'est pas valide
Merci de votre inscription.
Vous recevrez les prochaines éditions du baromètre par email.
A bientôt

Désolé, la soumission du formulaire a échoué. Merci de réessayer.