Parallèles entre sport et entreprise

15 raisons pour lesquelles Capgemini s'est inspiré du rugby !

Le rugby occupe une place particulière chez Capgemini. Notre fondateur, Serge Kampf, aimait ce sport et a consacré beaucoup de temps et d’énergie à le soutenir. Une équipe de rugby compte 7 ou 15 joueurs – puisque nous ne pouvions pas nous arrêter après seulement 7, voici 15 exemples qui illustrent la relation de Capgemini avec ce sport.

Capgemini est fier de soutenir le rugby masculin et féminin. Serge Kampf, fondateur de Capgemini, a toujours été passionné par les valeurs fondamentales du rugby. Il aimait rappeler combien les valeurs de ce sport sont liées à celles qui ont guidé Capgemini depuis 1967, comme le leadership, la compétitivité, l’audace et l’innovation.

L’Anglaise Abigail Brown et l’Australienne Evania Pelite participent à un coup d’envoi lors de la deuxième journée des HSBC World Rugby Women’s Sevens Series 2019 à Glendale, le 21 octobre 2018. Crédit photo : Mike Lee – KLC fotos pour World Rugby

En 2018, Capgemini est devenu le Global Innovation Partner des HSBC World Rugby Sevens Series. Avec ce partenariat, Capgemini a apporté son expertise en matière d’innovation numérique pour améliorer l’expérience des supporters et contribuer à la digitalisation du rugby mondial.

Serge a brièvement joué au rugby dans sa jeunesse. Plus tard, dans les années 60, alors qu’il était jeune directeur régional d’une société de télécom française, Bull, il invitait certains de ses clients les plus importants à des tournois de rugby et assistait à des matchs dans le monde entier à ses propres frais.

L’une des valeurs fondamentales du rugby est le fair-play, qui s’aligne sur une valeur clé de Capgemini : l’honnêteté. Aujourd’hui, Capgemini est reconnu dans le monde entier pour ses pratiques exemplaires. En 2021, l’entreprise a été nommée parmi les entreprises les plus éthiques du monde pour la huitième année consécutive.

Les meilleurs joueurs de rugby savent prendre des risques. En 1967, à 33 ans, Serge a créé la Sogeti, la première société de services informatiques en France. Sogeti est finalement devenue le groupe Capgemini, qui connaît un succès mondial. Serge a prouvé que pour obtenir l’avenir que vous souhaitez, il faut faire preuve d’audace.

Serge a discrètement offert une aide financière à de nombreux clubs de rugby français, comme ceux de Biarritz, Grenoble et Bourgoin-Jallieu, intervenant souvent à des moments clés. Ce faisant, il s’est mérité le surnom de « Grand Trésorier » du rugby.

Capgemini a porté sa passion pour le rugby sur la scène internationale en 2007 en parrainant la Coupe du monde de rugby. Nous nous sommes également associés au Biarritz Olympique et avons parrainé les Barbarians français, tandis que la Sogeti a soutenu le club de rugby de Grenoble.

A propos de la contribution de Serge au sport, Serge Blanco, connu par les fans français sous le nom de « Pelé du rugby », a déclaré : « Pour nous, il était le seizième joueur de l’équipe de rugby française. Il était notre ami ». Blanco a combiné le flair, le rythme et la vision stratégique pour obtenir 93 sélections en équipe de France.

Pour la saison 2019-20 du rugby à 7, Capgemini a collaboré avec le rugby mondial pour développer le « Momentum Tracker », qui regroupe les données des matchs pour analyser les performances d’une équipe et sa capacité à s’améliorer tout au long de la campagne.

Serge a continué à soutenir les joueurs de rugby après la fin de leur carrière professionnelle, certains ayant même rejoint Capgemini en tant qu’employés. Serge a ainsi contribué à construire un meilleur avenir pour ces joueurs et pour l’entreprise.

Dans les affaires, comme au rugby, une équipe doit être prête à se battre pour gagner, selon Serge. « Une des valeurs essentielles au succès de l’entreprise est cet esprit de combat, le désir de se battre, de s’engager, de prendre des risques et de gagner », a-t-il déclaré.

Salesi Rayasi le néozélandais a réussi à percer la défense américaine lors de la deuxième journée des HSBC World Rugby Sevens Series à Paris le 10 juin 2018. Crédit photo : Mike Lee – KLC fotos pour World Rugby

Le Rugby à 7 représente parfaitement notre portée et notre ambition mondiales, car il est diversifié, en pleine croissance et pionnier. Profitant de l’expertise du Groupe Capgemini, nous apportons les dernières innovations à l’expérience du rugby, de la VR à la détection d’images.

Jean-Pierre Rives, qui a été capitaine de l’équipe de France de rugby à 34 reprises, a dit du fondateur de Capgemini : « Le rugby était comme une troisième famille pour Serge, en dehors de sa propre famille et de Capgemini. C’était un leader qui veillait sur ce sport avec amour et gentillesse ».

Malgré tout, Serge est resté une personne modeste et assistait souvent aux matchs en tant que supporter fidèle. Il était parfois gêné par la reconnaissance qu’il recevait pour son soutien au rugby, comme lorsque le Biarritz Olympique a donné son nom à l’un de ses gradins.

L’un des mantras de Serge était : « Le rugby est un sport d’équipe dans lequel vous ne pouvez rien accomplir sans vos coéquipiers. Le gars qui marque un essai ne pense pas qu’il est le roi du monde, parce qu’il sait que c’est le résultat d’un travail d’équipe ».

Chez Capgemini, nous continuons à croire que dans les affaires, comme au rugby, le travail d’équipe est plus important que l’individualisme. Cela a été au cœur de notre succès dans l’établissement de relations à long terme, mutuellement bénéfiques, avec les clients, les partenaires commerciaux, les employés et les autres parties prenantes. Et, alors que notre entreprise continue de croître et d’innover, nous pensons que Serge serait fier de voir que la relation gagnante de Capgemini avec le rugby est plus forte que jamais.

“Le gars qui marque un essai au rugby ne pense pas qu’il est le roi du monde, car il sait que c’est le résultat d’un travail d’équipe” Serge Kampf

Passion rugby

Notre passion de l’innovation et de la technologie au service du rugby

A la découverte du Rugby à 7

Le rugby est un sport d’équipe, dans lequel vous ne pouvez rien accomplir sans vos coéquipiers