Renforcer les compétences de votre personnel pour faire face à l’âge des machines

L’amélioration des compétences peut libérer le potentiel de l’automatisation

Bien que l’automatisation offre des avantages incroyables, tels que l’amélioration de la qualité, de l’efficacité opérationnelle et d’avantage de revenus, le nouveau rapport du Capgemini Research Institute intitulé  » Upskilling your people for the age of the machine  » révèle que l’amélioration des compétences de votre personnel peut libérer le plein potentiel de productivité de l’automatisation.

Cette étude, réalisée auprès de 800 cadres supérieurs (au niveau de directeur ou plus) et 1 200 employés, occupant des postes de supervision et d’encadrement, révèle que les entreprises dotées d’une grande maturité en matière d’automatisation et de programmes avancés de perfectionnement des compétences peuvent s’attendre à économiser 270 millions de dollars de plus que celles qui ont le même niveau de maturité en matière d’automatisation, mais ne disposant pas de compétences à l’échelle.

Cette étude révèle également que les entreprises qui ont mis en place des initiatives de perfectionnement des compétences à grande échelle connaissent un plus grand succès en matière d’automatisation. 43% d’entre elles enregistrent des progrès satisfaisants à mi-parcours, alors que ce taux se situe à 24 % pour les entreprises n’ayant pas d’initiatives à grande échelle.

Il ne s’agit pas seulement d’appliquer la bonne technologie aux bons processus ; il faut accorder une attention égale aux employés d’une organisation et cet équilibre peut être atteint grâce à un perfectionnement des compétences à grande échelle qui permet de réhausser le moral et le rendement des employés.

Cette étude propose des éléments clés à prendre en compte dans la conception et la mise en œuvre d’une stratégie d’amélioration des compétences pour permettre à la main-d’œuvre de faire face aux changements entraînés par l’automatisation :

  • Évaluer vos investissements technologiques et l’étendue de leur impact sur la main-d’œuvre
  • Définissez les compétences dont vous avez besoin et quand vous en avez besoin
  • Faire de l’amélioration des compétences une expérience gagnant-gagnant pour les employés et l’entreprise
  • Permettre aux dirigeants de communiquer efficacement et de gérer le changement
  • Aligner la formation sur la stratégie organisationnelle

Pour en savoir plus sur la façon dont l’amélioration des compétences peut libérer le plein potentiel de l’automatisation pour votre entreprise, téléchargez notre rapport.

Report – Upskilling your...

Taille du fichier: 2,84 MB File type: PDF

Infographic – Upskilling...

Taille du fichier: 1,08 MB File type: PDF

Sound Bites

Eberhard Schroder, HR Operations Management Director at ZF Friedrichshafen

Our organization’s main focus is to retain and skill the workforce which is already on board and not make them redundant owing to automation. We very much value the internal knowledge and network that people build working with the company for years.

Andrew Murphy, CIO at John Lewis Partnership

It has never been an acceptable outcome for us to simply displace human labor in favor of technology. Our strategy has been to not just save money, but also to follow a sustainable employment model in the face of the inevitability of significant digitalization of the workplace. It’s a journey that we navigate together with the workforce via upskilling, people movements, continuous interaction between senior leaders and the workforce.

Wendy Murphy, Human Resources Senior Director at LinkedIn

Soft digital skills are required across all levels, especially the ability to learn and to be agile. Both attributes combined are hugely important in terms of making strides forward in the digital world. We do not know what the future looks like, therefore, having people who have the resilience and ability to shift from one thing to another with ease and learn constantly to help the business progress, is immensely important.

Key Takeaways

45%

of senior executives communicate with their workforce on organizations’ automation initiatives

15%

of senior executives communicate about upskilling initiatives

2%

of senior executives communicate on upcoming roles and shifting job families