L’IA au service de la protection des cachalots

En collaboration avec Lisa Steiner, Capgemini et AWS développent une nouvelle solution d'IA auto-apprenante pour identifier et suivre les populations de cachalots.

Comprendre la migration des cachalots

L’intelligence artificielle (IA) est devenue une technologie incontournable qui nous offre d’infinies possibilités pour optimiser les activités commerciales, la vie quotidienne, mais aussi protéger notre planète et l’ensemble de ses habitants. Voici donc comment la technologie est devenue une alliée indispensable dans la protection de l’environnement alors même que nous entrons dans une période critique pour la sauvegarde de notre planète.

Suivez-nous et entrez dans le monde de Lisa Steiner, une biologiste marine vivant aux Açores qui a consacré près de 35 ans sa vie à la conservation et au suivi des populations de cachalots. Après des siècles de chasse et de perturbations modernes telles que les sonars navals et les engins de pêche fantômes, l’espèce est menacée depuis 2008, et on estime sa population à quelques centaines de milliers.

Il était donc indispensable de suivre et comprendre les schémas de migration de cette espèce. Selon Lisa, « La queue d’un cachalot est un peu comme une empreinte digitale, elles ont une forme distincte, ce qui nous permet de les suivre pendant presque toute leur vie. »

En faisant correspondre des photographies de la nageoire caudale des cachalots, prises par des biologistes marins, Lisa peut cartographier les schémas de migration afin de mieux informer les autorités environnementales qui ont en charge de protéger l’espèce. Cependant, photographier et analyser manuellement des dizaines de queues de cachalots est une tâche longue qui peut s’avérer imprécise surtout lorsque les clichés sont de mauvaise qualité.

« Si les photos sont bonnes, ce processus ne prend pas beaucoup de temps. Cependant, s’il n’y a pas beaucoup de contraste entre la nageoire caudale et l’arrière-plan ou s’il y a beaucoup de reflets sur le bord de celle-ci, je dois suivre le contour manuellement. Lorsque l’animal a des blessures, elles ne sont pas aussi faciles à voir, c’est l’une des raisons pour lesquelles il est important d’avoir un programme qui le fait automatiquement ». explique Lisa

L’IA accélère la protection de l’environnement

En 2019, Capgemini a découvert le projet et les freins auxquels étaient confrontés Lisa et s’est engagé à l’accompagner à l’occasion du concours annuel Global Data Science Challenge, une compétition internationale interne à Capgemini lors de laquelle des centaines de collaborateurs s’affrontent en équipes pour relever des défis réels grâce à l’Intelligence Artificielle. En partenariat avec Amazon Web Services (AWS), des équipes du monde entier ont imaginé des solutions qui permettraient de trouver beaucoup plus facilement des correspondances entre différentes images de nageoires qui étaient auparavant passées inaperçues. En collaboration avec Lisa, ils ont développé différents concepts destinés à simplifier son travail quotidien et lui permettre ainsi de dégager du temps pour d’autres travaux de recherches.

 

Cas client complet

Taille du fichier: 3,14 MB File type: PDF

Contenus associés

Contactez-nous

Thank you for filling out my form!

Nous sommes désolés, la soumission du formulaire a échoué. Veuillez réessayer