Paris, le 6 mai 2010 – Le groupe Capgemini a réalisé au 1er trimestre 2010 un chiffre d’affaires consolidé de 2 052 millions d’euros, soit un montant :
– quasi-identique à celui du trimestre précédent (2 049 millions d’euros)
– légèrement supérieur à celui qui avait été prévu en février
– mais encore inférieur de 6,9%* à celui réalisé au cours du même 1er trimestre de l’année précédente (2 205 millions d’euros)

A taux de change et périmètre constants, on enregistre les variations suivantes :

  • par métier et par rapport au 4ème trimestre 2009, l’activité conseil connaît une progression sensible (+3,3%) et les services de proximité (Sogeti) sont quasi-stables à -0,9%. En revanche, l’activité infogérance affiche un repli de 3,3% ;

  • par région et par rapport au 1er trimestre 2009, hors la réduction programmée et annoncée du volume d’affaires réalisé avec l’un de nos grands clients, l’Amérique du Nord affiche une croissance de 3% qui est essentiellement due à une reprise marquée des investissements informatiques dans le secteur des services financiers. Le Royaume-Uni continue d’afficher une belle résistance à la crise avec une décroissance de son chiffre d’affaires de 3%, en dépit de la baisse (anticipée) enregistrée avec un autre grand client. La France accuse un recul (7,1%) proche de la moyenne du Groupe, mais le Benelux réalise un chiffre d’affaires seulement égal à 82% de celui réalisé au 1er trimestre 2009, bien que la rétraction soit sensiblement inférieure à celle du trimestre précédent. Le reste de l’Europe, la région Asie/Pacifique et l’Amérique latine sont en recul modéré (3,2% en moyenne).

Les prises de commandes enregistrées au cours du 1er trimestre 2010 sont en ligne avec les prévisions à 2 073 millions d’euros. Pour les activités conseil, intégration de systèmes et services informatiques de proximité, le « ratio prises de commandes sur chiffre d’affaires » est égal à 1,06 et il est de 1,30 pour la région Amérique du Nord, ce qui confirme la reprise plus rapide constatée dans cette région.

L’effectif total a progressé de 1% (atteignant 91 792 collaborateurs au terme du 1er trimestre 2010) et le Groupe a repris le cours d’une politique dynamique de recrutement.

Ce démarrage satisfaisant de l’année 2010 conforte le Groupe dans sa détermination à réaliser une performance en ligne avec les indications données en février : le chiffre d’affaires de l’exercice devrait accuser une légère rétraction (comprise entre -2 et -4% à taux de change et périmètre constants) avec un taux de marge opérationnelle compris entre 6 et 6,5%.

Pour Paul Hermelin, directeur général du groupe Capgemini : « Notre industrie n’a été que tardivement affectée par la crise économique mondiale, mais les signes d’une reprise des investissements des entreprises se multiplient. Les cinq lignes de services mondiales que nous avons mises en place fin 2009 nous positionnent idéalement pour en tirer parti et renouer avec la croissance au 2ème semestre ».

* Soit une baisse de 7,8% à taux de change et périmètre constants