Cet indice de mesure du commerce international évalue chaque trimestre l’évolution séquentielle des échanges commerciaux à partir des données officielles les plus récentes publiées par les organismes de statistiques nationaux des 23 premières puissances commerciales du monde.

• Selon le Global Trade Index, le commerce mondial affiche une progression de 5 % au cours du premier trimestre 2010. Cette évolution est inférieure à celle observée au trimestre précédent (8,5 %). La crainte d’une crise de la dette souveraine a en effet pénalisé les économies européennes et l’éruption volcanique en Islande a par ailleurs considérablement perturbé les échanges commerciaux.
• Parmi les pays observés, les BRIC ont enregistré la plus forte hausse de leur échanges commerciaux (Brésil, Russie, Inde et Chine) : les exportations de produits et de services y augmentent de 15 % par rapport au trimestre précédent (quatrième trimestre 2009). Cette forte hausse s’explique notamment par les initiatives gouvernementales en faveur de la libéralisation des échanges et l’augmentation des capacités industrielles.

L‘Asie et l’Amérique Latine continuent de tirer la croissance des échanges mondiaux : ceux-ci progressent de 12,8 % au premier trimestre 2010 par rapport au quatrième trimestre 2009 sur l’ensemble des deux continents. En revanche, les volumes d’échanges commerciaux ont légèrement fléchi dans la zone euro (-0,23 %) en raison d’un taux de chômage élevé et d’importants déficits publics. Au premier trimestre 2010, les échanges commerciaux au sein des pays européens ont par ailleurs été impactés par la dépréciation de l’euro et la montée des incertitudes entourant le plan de redressement de la Grèce. Aux États-Unis, le volume des échanges a augmenté de 4,6 % au premier trimestre 2010 et le déficit commercial s’est creusé car le prix du baril de pétrole à l’importation a atteint un niveau record en 18 mois (79 euros en moyenne).

Les échanges commerciaux des BRIC en forte progression

La troisième édition du Global Trade Flow Index de Capgemini Consulting confirme la croissance exceptionnelle des échanges commerciaux des BRIC. Ces quatre pays ont d’ailleurs largement dépassé leurs prévisions initiales de croissance économique2 . Le Brésil, la Russie, l’Inde et la Chine ont affiché des taux de croissance de leurs échanges commerciaux dépassant largement la moyenne mondiale (15 % pour le Brésil, 9,1 % pour la Russie, 16 % pour l’Inde et 14,9 % pour la Chine au cours du seul premier trimestre 2010 par rapport au quatrième trimestre 2009). Ces progressions sont à analyser de la manière suivante :

• Bien qu’il ait rencontré certaines difficultés pour accroitre le volume de ses exportations, le Brésil a connu une croissance économique exponentielle de 8% au premier trimestre 2010 (par rapport au 4ème trimestre 2009) soutenue par la demande intérieure
• L’économie indienne a également enregistré une forte croissance de 8,3 % (par rapport au 4ème trimestre 2009), stimulée en particulier par une très forte hausse de ses exportations de produits et de services.
• Malgré un ralentissement de la demande intérieure, la Russie a enregistré une hausse de ses échanges commerciaux, tirée par une forte croissance de ses exportations dans les secteurs de l’industrie minière et des métaux. Les exportations de métaux ferreux ont ainsi augmenté de 26,7% par rapport au quatrième trimestre 2009 et celles de minerai de fer de 47,5 %.
• La Chine, quant à elle, a vu ses exportations de marchandises progresser au premier trimestre 2010 (+ 13% par rapport au quatrième trimestre 2009). Le pays connaît toutefois des difficultés pour faire face à la demande intérieure.

« Les BRIC sont les premiers vecteurs de croissance du commerce international ; chacun de ces pays a en effet enregistré une croissance supérieure aux prévisions initiales. Si l’on s’intéresse au Brésil en particulier, les chiffres de 2009 correspondent en fait aux niveaux anticipés pour 2023 », souligne Roy Lenders, directeur associé, responsable de la ligne de service « gestion de la chaîne logistique » chez Capgemini Consulting.

Les États-Unis, l’Allemagne, l’Australie et, en particulier, la Corée, ont établi des relations commerciales solides avec les BRIC. S’il a encore peu de relations avec la Russie ou l’Inde, le Japon est, quant à lui, un partenaire commercial majeur du Brésil et de la Chine. La France, les Pays-Bas et le Royaume-Uni sont en revanche moins avancés dans le développement de leurs échanges avec les BRIC.

Selon l’estimation de Capgemini Consulting, les chiffres définitifs relatifs au deuxième trimestre 2010 devraient montrer un rebond général des échanges internationaux sur cette période. La faiblesse récente de l’euro alimentée par la crise de la dette grecque peut notamment inciter les pays européens à tout mettre en oeuvre pour dynamiser leurs exportations. Par ailleurs, face à l’augmentation des importations et au flux de liquidités au sein de l’économie chinoise suite aux incitations gouvernementales, la Chine risque d’être confrontée à un risque d’inflation, ce qui impacterait défavorablement sa compétitivité en augmentant ses prix à l’export.

*À propos du Global Trade Flow Index de Capgemini Consulting

Calculé pour les 23 premières puissances commerciales du monde, l’indice de mesure du commerce international de Capgemini Consulting s’intéresse à l’évolution de chaque pays au sein d’un classement établi en fonction du volume de leurs échanges. Basé sur les données officielles publiées par les organismes de statistiques nationaux et autres autorités gouvernementales, cet indice suit chaque trimestre l’évolution des échanges commerciaux. La dernière version de cet indice couvre la période de juillet à septembre 2009. Il suit pour chaque pays l’évolution des quatre sous-indicateurs suivants :

• Total des échanges commerciaux, incluant les importations et les exportations
• Croissance des échanges d’un trimestre sur l’autre
• Marchés étrangers pour les biens produits dans un pays
• Marché domestique

Cet indice sera actualisé et publié chaque trimestre pour refléter les évolutions des échanges commerciaux à l’échelle mondiale. En raison des délais de disponibilité des données officielles, cette première édition de l’indice repose sur les données du troisième trimestre 2009.

Les organismes suivants soutiennent également la publication du Global Trade Flow Index de Capgemini Consulting :

• Holland International Distribution Council (HIDC)
• Global Supply Chain Council (Chine et Inde)
• Supply Chain Movement
• Council of Supply Chain Management Professionals (CSCMP)Supply Chain Quaterly

L’intégralité du rapport est disponible en cliquant sur le lien ci-dessous:

Global Trade Flow Index Q1 2010

A propos de Capgemini

Capgemini, un des leaders mondiaux du conseil, des services informatiques et de l’infogérance, aide ses clients à se transformer et à améliorer leurs performances en leur conseillant les technologies les plus adaptées. Capgemini s’engage ainsi à favoriser la liberté d’action de ses clients et à accroître leurs résultats, en s’appuyant sur une méthode de travail unique – la « Collaborative Business ExperienceTM ». Pour fournir à ses clients une solution optimale, le Groupe a organisé un modèle de production mondialisé baptisé Rightshore®, qui réunit les meilleurs talents dans le monde pour les faire travailler comme une seule équipe sur un projet. Présent dans plus de 30 pays, Capgemini a réalisé en 2008 un chiffre d’affaires de 8,7 milliards d’euros et emploie 90 000 personnes dans le monde.

Plus d’informations sur : www.capgemini.com

Marque de conseil en stratégie et transformation du Groupe Capgemini, Capgemini Consulting accompagne ses clients dans leurs projets de transformation en les aidant à concevoir et mettre en oeuvre des stratégies innovantes au service de leur croissance et de leur compétitivité. Cette entité globale propose aux entreprises de l’ensemble des secteurs économiques une approche nouvelle qui conjugue l’utilisation de méthodes novatrices, le recours à la technologie et l’expertise de son réseau mondial de plus de 4 000 consultants.

Plus d’informations sur : www.capgemini.com/consulting

Rightshore ® est une marque du Groupe Capgemini.