Paris, le 7 avril 2010 – La crise financière et économique mondiale s’est traduite par une augmentation du coût du risque, un repli de la demande et une pression croissante sur les banques pour soutenir l’économie. Face à cela, il devient nécessaire pour les banques de détail de développer leurs activités auprès des professionnels et des petites entreprises tout en maitrisant les risques inhérents à ce marché. Pour faire face à ce défi majeur, elles doivent renforcer le rôle de leurs chargés de clientèle et améliorer leurs systèmes de gestion du risque crédit. C’est la conclusion du rapport « le marché bancaire des professionnels & petites entreprises et la crise : concilier développement et maitrise des risques » publié aujourd’hui par Capgemini, UniCredit et l’Efma (l’European financial marketing association) suite à une large enquête réalisée auprès de 58 grandes banques de détail dans 21 pays.