Paris, New York, le 5 mai 2011 – Cette SSII américaine basée à Minneapolis est spécialisée dans les services d’intégration de solutions Oracle d’informatique décisionnelle (« Business Intelligence », BI)1 et de gestion de la performance2 (« Enterprise Performance Management », EPM). BICG propose une gamme complète de services : mise en œuvre, support, formation et optimisation des logiciels. Cette acquisition – qui fait suite à celle d’Avantias en France – s’inscrit pleinement dans le programme de croissance de Capgemini et renforce la position du Groupe sur le marché de la gestion de l’information. Elle sera financée par la trésorerie nette du Groupe. Le contrat a été signé hier et l’acquisition devrait être réalisée très prochainement.

Partenaire EPM et BI d’Oracle en Amérique du Nord, BICG a remporté les prix « Oracle Excellence » dans la catégorie intégration de systèmes en 2008, « Implementation Partner of the Year » lors des « Oracle Innovation Awards » en 2009, et « Oracle Fusion Middleware » en 2010. Forte de près de 85 consultants, BICG a réalisé un chiffre d’affaires de 18,7 millions de dollars en 2010. Fondée en 2004, BICG a mené à bien avec succès plus de 300 projets d’intégration de solutions Oracle BI et EPM, parmi lesquels des projets complexes et innovants pour le compte d’entreprises américaines majeures, notamment dans les secteurs des biens de consommation, de l’énergie et des services financiers.

Le « Business Information Management » est donc un domaine de croissance prioritaire pour Capgemini. Les entreprises sont, en effet, de plus en plus demandeuses de nouvelles stratégies et techniques pour conserver, organiser et tirer parti des informations précieuses en leur possession. A ce titre, le Groupe a été récemment positionné par le Gartner parmi les leaders mondiaux de l’informatique décisionnelle (Business Intelligence) et de la gestion de la performance (Performance Management)3. L’acquisition de BICG aux Etats-Unis fait d’ailleurs suite à celle d’Avantias en France en avril dernier, société spécialisée dans la mise en oeuvre de technologies de gestion de contenu (ECM, Enterprise Content Management). Capgemini renforce ainsi, avec ces deux acquisitions, sa ligne de services mondiale BIM, dont la mission est d’aider les organisations à exploiter les volumes de données considérables et disparates stockées dans leurs applications.

« L’acquisition de BICG renforce le leadership de Capgemini dans l’intégration de solutions Oracle BI et EPM en Amérique du
Nord », déclare Lanny Cohen, CEO de Capgemini US LLC. « En ajoutant à notre offre BIM les outils d’analyse de pointe maîtrisés par BICG, nous apporterons à nos clients une offre de services couvrant l’ensemble du cycle de vie de l’information. Ils bénéficieront ainsi d’une analyse encore plus fine et exhaustive des tendances et des performances de leur entreprise. Nous nous réjouissons d’accueillir au sein de Capgemini les collaborateurs de BICG ».

« Nous avons travaillé sans relâche pour nous différencier avec des offres innovantes pour accompagner au mieux nos clients », déclare Amy Mayer, président et fondateur de BICG, qui rejoint Capgemini US en tant que VP au sein de la ligne de services BIM.
« En rejoignant Capgemini, nous serons en mesure de leur apporter encore plus de valeur ajoutée en tirant parti des offres de services mondiales et de l’expérience du Groupe. »

A propos de Capgemini
Capgemini, un des leaders mondiaux du conseil, des services informatiques et de l’infogérance, aide ses clients à se transformer et à améliorer leurs performances en leur conseillant les technologies les plus adaptées. Capgemini s’engage ainsi à favoriser la liberté d’action de ses clients et à accroître leurs résultats, en s’appuyant sur une méthode de travail unique – la « Collaborative Business ExperienceTM ». Pour fournir à ses clients une solution optimale, le Groupe a organisé un modèle de production mondialisé baptisé Rightshore®, qui réunit les meilleurs talents dans le monde pour les faire travailler comme une seule équipe sur un projet. Présent dans 40 pays, Capgemini a réalisé en 2010 un chiffre d’affaires de 8,7 milliards d’euros et emploie environ 110 000 personnes dans le monde. Plus d’informations sur : www.capgemini.com.

Rightshore® est une marque du Groupe Capgemini.

Note about the Gartner Magic Quadrant
The Magic Quadrant is copyrighted 2011 by Gartner, Inc. and is reused with permission. The Magic Quadrant is a graphical representation of a marketplace at and for a specific time period. It depicts Gartner’s analysis of how certain vendors measure against criteria for that marketplace, as defined by Gartner. Gartner does not endorse any vendor, product or service depicted in the Magic Quadrant, and does not advise technology users to select only those vendors placed in the “Leaders” quadrant. The Magic Quadrant is intended solely as a research tool, and is not meant to be a specific guide to action. Gartner disclaims all warranties, express or implied, with respect to this research, including any warranties of merchantability or fitness for a particular purpose.

1 L’informatique décisionnelle (« Business Intelligence ») désigne les moyens, les outils et les méthodes qui permettent de collecter, consolider, modéliser et restituer les données d’une entreprise en vue d’offrir une aide à la décision et de permettre aux responsables de la stratégie d’entreprise d’avoir une vue d’ensemble de l’activité traitée.

2 La gestion de la performance (« Enterprise Performance Management ») désigne les processus utilisés pour gérer la performance de l’entreprise, les méthodologies qui sous-tendent ces processus et les métriques utilisées pour mesurer la performance réelle en regard des objectifs stratégiques ou opérationnels fixés à l’entreprise. L’EPM couvre également un ensemble d’applications analytiques telles que l’élaboration budgétaire, les prévisions de résultats, la consolidation financière et le reporting financier.

3 Gartner Inc. : « Magic Quadrant for Global Business Intelligence and Performance Management Service Providers », Alex Soejarto, Neil Chandler, 27 janvier 2011