Dans le cadre de ce contrat d’un montant de 100 millions de dollars (soit 73 millions d’euros), Capgemini fournira au ministère de l’Agriculture américain des services de vérification et de validation indépendantes (Independant Verification & Validation, IV&V)3 de ses ERP4.

Le ministère américain de l’Agriculture a mis en place un vaste programme de transformation et de modernisation des applications qu’il utilise au niveau du ministère et au sein de son réseau d’agences. Capgemini fournira des services de vérification et de validation indépendantes qui porteront sur les différents volets de ce programme :
– la transformation des systèmes informatiques agricoles (projet MIDAS pour « Modernize and Innovate the Delivery of Agricultural Systems »),
– la modernisation de la gestion financière (projet FMMI pour « Financial Management Modernization Initiative »),
– le système de gestion des budgets et des performances (BPMS pour « Budget and Performance Management System »),
– la gestion de la chaîne logistique en ligne (WBSCM pour « Web Based Supply Chain Management »).

L’organisme chargé de l’aide à l’agriculture aux Etats-Unis (« Farm Service Agency », FSA) sera le premier à bénéficier des services de vérification et de validation indépendantes. L’objectif de la FSA est en effet de moderniser le processus de versement des allocations agricoles dans le cadre du projet MIDAS. Les systèmes existants vont être remplacés par une interface Web unique plus performante intégrant un certain nombre de services pour les agriculteurs, comme la gestion des programmes agricoles.

Pour Joe Moye, responsable du secteur public en Amérique du Nord chez Capgemini: « Le ministère de l’Agriculture des Etats-Unis assure la sécurité sanitaire et la santé des Américains et Capgemini le soutient dans cette mission primordiale. Grâce à notre expertise dans le secteur public et à nos compétences en matière de gestion des ERP, nous aiderons le ministère à moderniser rapidement ses applications tout en réalisant des économies. »

A la demande du ministère de l’Agriculture, Capgemini utilisera les systèmes « Applications and Products in Data Processing » de SAP pour mettre en oeuvre ce projet. Par ailleurs, Capgemini collaborera avec 22 sous-traitants pour la réalisation de l’ensemble du projet.

A propos de Capgemini
Capgemini, un des leaders mondiaux du conseil, des services informatiques et de l’infogérance, aide ses clients à se transformer et à améliorer leurs performances en leur conseillant les technologies les plus adaptées. Capgemini s’engage ainsi à favoriser la liberté d’action de ses clients et à accroître leurs résultats, en s’appuyant sur une méthode de travail unique – la « Collaborative Business ExperienceTM ». Pour fournir à ses clients une solution optimale, le Groupe a organisé un modèle de production mondialisé baptisé Rightshore®, qui réunit les meilleurs talents dans le monde pour les faire travailler comme une seule équipe sur un projet. Présent dans plus de 30 pays, Capgemini a réalisé en 2009 un chiffre d’affaires de 8,4 milliards d’euros et emploie 95 000 personnes dans le monde. Plus d’informations sur : www.capgemini.com

Rightshore® est une marque du Groupe Capgemini
1 Federal Systems Integration and Management Center (FEDSIM)
2 General Services Administration (GSA)
3 La validation et la vérification indépendantes – mieux connues en anglais sous le nom d’Independent Verification &Validation (IV&V) consiste à confier les tâches de validation des applications à une équipe indépendante de l’équipe de développement. Selon l’IEEE (Institute of Electrical and Electronics Engineers), les processus de vérification et de validation permettent de déterminer si (1) les produits relatifs à une activité donnée sont conformes aux exigences et si (2) le logiciel fonctionne comme prévu et satisfait les besoins des utilisateurs. Cette démarche couvre, par exemple, l’analyse, l’évaluation, l’examen, l’inspection, le contrôle et le test de logiciels et de processus. Les processus de vérification et de validation doivent assurer l’évaluation des logiciels dans leur contexte d’utilisation habituel (environnement d’exploitation, matériel, interfaces logicielles, opérateurs et utilisateurs).
4 ERP (Enterprise Resource Planning software, progiciel de gestion intégré, PGI) : logiciel, proposé par un éditeur, permettant de gérer l’ensemble des processus opérationnels d’une entreprise, en intégrant différentes fonctions comme la gestion comptable et financière, la gestion des ressources humaines, la gestion des stocks, les achats, les ventes…