Capgemini, un des leaders mondiaux du conseil, des services informatiques et de l’infogérance, ouvre aujourd’hui un datacenter ultramoderne au Royaume-Uni baptisé « Merlin ». Ce datacenter à l’architecture innovante se caractérise par son excellente efficacité énergétique1. Capgemini a entièrement repensé la conception classique de ses datacenters pour arriver à ce résultat. Le Groupe répond ainsi à la demande croissante des clients pour des services d’infogérance ou de cloud computing. Ils peuvent, grâce à des datacenters tels que Merlin, réaliser des économies substantielles et réduire leur impact sur l’environnement, tout en bénéficiant d’une qualité de service optimale.

Le nouveau datacenter de Capgemini a été construit sur une friche industrielle à Swindon, près de Londres. Il affiche un indice de consommation énergétique2 (PUE, Power Usage effectiveness) annualisé de 1,08 qui en fait l’un des plus écologiques au monde. Bénéficiant du climat tempéré de Swindon, son système de refroidissement par apport d’air extérieur permet de garantir ce niveau d’efficacité énergétique. En outre, le datacenter est composé de différents blocs amovibles qui le rendent entièrement modulable en fonction de la demande des clients. Enfin, l’usage de matériaux écologiques a été privilégié à chaque étape de sa construction. Merlin consomme deux fois moins d’électricité qu’un datacenter traditionnel et ses coûts de maintenance sont quatre fois inférieurs.

Ce nouveau datacenter est un élément clé de la stratégie mon iale de Capgemini en matière d’infogérance des infrastructures. Le Groupe a pour principal objectif d’optimiser son parc de datacenters pour répondre aux besoins de ses clients en matière de sécurité, de développement durable et de rentabilité. Capgemini a déjà investi 100 millions d’euros dans la construction de 25 datacenters en Allemagne, au Canada, en Chine, en Espagne, aux États-Unis, en Finlande, en France, aux Pays-Bas, au Royaume-Uni et en Suisse. Dans ces datacenters, Capgemini gère plus de 26 000 serveurs physiques, dont 8 000 sont virtualisés3.

Pour Richard Dicketts, directeur de la gestion des infrastructures au niveau mondial pour Capgemini : « Nous devions étendre notre parc de datacenters afin de répondre à la forte hausse de la demande pour les services d’infogérance et de cloud computing. Or, il était impératif de concevoir des installations qui répondent aux nouveaux besoins de nos clients en termes d’agilité, d’optimisation des coûts et de gestion des risques. Nous avons donc ajouté à notre offre traditionnelle de datacenters des services entièrement administrés, virtualisés ou sous la forme de cloud privé. Merlin ouvre ainsi la voie à une nouvelle génération de datacenters écologiques et efficaces. Il servira de modèle aux différentes installations que nous mettrons en place pour répondre à la demande de nos clients. »

Principales caractéristiques du datacenter Merlin

  • Efficacité énergétique bien supérieure à la moyenne : PUE de 1,08 (testé en usine)4. Si les indices de consommation électrique (PUE) ont progressé, la moyenne du marché se situe encore entre 2,0 et 2,5.
  • Système de refroidissement par apport d’air extérieur : chaque module du datacenter est équipé d’un système qui refroidit l’air en deux étapes, par apport d’air extérieur, puis par évaporation.
  • Système de gestion des bâtiments (BMS, Building Management System) : c’est l’un des plus sophistiqués au monde. Les flux d’air chaud et froid sont entièrement régulés afin d’assurer une efficacité opérationnelle optimale.
  • Certification de niveau 3 : Merlin bénéficiera de la certification « Tier 3 datacenter » décernée par l’organisme Uptime Institute5. Deux autres datacenters seulement ont reçu cette certification au Royaume-Uni.
  • Capacité d’hébergement de serveurs sur 5 574 m2 : avec une superficie totale supérieure à 9 290 m2, le datacenter Merlin peut héberger des serveurs sur 5 574 m2 (avec 24 modules d’environ 232 m2).

A propos de Capgemini
Capgemini, un des leaders mondiaux du conseil, des services informatiques et de l’infogérance, aide ses clients à se transformer et à améliorer leurs performances en leur conseillant les technologies les plus adaptées. Capgemini s’engage ainsi à favoriser la liberté d’action de ses clients et à accroître leurs résultats, en s’appuyant sur une méthode de travail unique – la « Collaborative Business ExperienceTM ». Pour fournir à ses clients une solution optimale, le Groupe a organisé un modèle de production mondialisé baptisé Rightshore®, qui réunit les meilleurs talents dans le monde pour les faire travailler comme une seule équipe sur un projet. Présent dans plus de 30 pays, Capgemini a réalisé en 2009 un chiffre d’affaires de 8,4 milliards d’euros et emploie 95,000 personnes dans le monde.

Plus d’informations sur : www.capgemini.com

Rightshore® est une marque du groupe Capgemini

1 L’efficacité énergétique est le rapport entre l’énergie produite par un système dans un but précis par rapport à l’énergie consommée.
2 L’indice de consommation énergétique ou PUE (Power Usage Effectiveness) est l’indicateur de référence pour mesurer l’efficacité énergétique d’un datacenter. Il est calculé en divisant le total de l’énergie consommée par le datacenter par le total de l’énergie utilisée par l’équipement informatique (serveur, stockage, réseau).
3 Virtualisation : ce service convertit les ressources physiques telles que les serveurs, les réseaux, les systèmes de stockage et les postes de travail en environnements virtuels. Il améliore considérablement l’utilisation, la rapidité de déploiement et la mise à disposition des ressources, tout en permettant la mise en place de nouveaux modèles.
4 En tenant compte de toutes les pertes électriques, ce PUE serait probablement de 1,10
5 L’Uptime Institute est un Think Tank créé à l’initiative de plusieurs acteurs du secteur des centres de données (gérants, entreprise de conception, de construction de centres de données). Cette organisation est notamment connue pour avoir introduit le système de classification des centres de données en fonction de leur niveau de fiabilité (“Tiers I à IV”).