L’année passée a été décisive pour le « Conversational Commerce » ou commerce axé sur la voix qui représente l’achat par les consommateurs de produits et de services via des assistants vocaux tels que Google Assistant, Alexa d’Amazon ou encore Siri pour Apple. Alors que précédemment limité aux chatbots accessibles via des applications de messagerie lors de l’achat, la définition de Conversational Commerce s’est considérablement élargie avec l’arrivée d’assistants personnels vocaux, offrant aux marques une opportunité de construire une plus grande intimité avec leurs clients.

Dans le cadre de cette étude, nous avons interrogé plus de 5 000 consommateurs aux États-Unis, au Royaume-Uni, en France et en Allemagne. Cette étude quantitative a été complétée par des discussions de groupe menées virtuellement avec les consommateurs de chaque pays. L’enquête ainsi que les discussions de groupe, nous ont permis d’avoir un équilibre entre données démographiques et personas d’utilisateur ou de non-utilisateur.

Les résultats de la recherche montrent que les assistants vocaux sont sur le point de transformer considérablement le commerce. Dans cette étude, nous :
1. Expliquons pourquoi les assistants vocaux sont sur le point de révolutionner le commerce, en terme de fonctionnalités, de fréquence d’utilisation et de contexte dans lequel les consommateurs aiment utiliser des assistants vocaux
2. Analysons pourquoi les consommateurs apprécient tant les assistants vocaux, en fonction de leurs besoins et leurs préférences
3. Déterminons les avantages concrets du Conversational Commerce pour les distributeurs, les produits de consommation et les organismes de services
4. Recommandons un plan d’action pour les entreprises qui souhaitent concevoir une stratégie de Conversational Commerce basée sur la voix

Téléchargez notre rapport.