Cette étude propose de mettre en évidence en quoi les systèmes d’information sont désormais au coeur de la performance des administrations publiques et des organismes sociaux. Elle définit également les conditions dans  lesquelles les résultats atteints avec l’apport des SI à ce jour, peuvent et doivent se prolonger et s’étendre à l’ensemble des acteurs du monde public.