Paris, le 27 novembre 2015 – Capgemini, l’un des leaders mondiaux du conseil, des services informatiques et de l’infogérance, s’engage à réduire ses émissions Teq C02, scope 1 à 3 de 20 % d’ici 2020. Cet engagement est en ligne avec les objectifs européens énergieclimat1 dont le premier axe est de réduire progressivement les émissions de gaz à effet de serre.

L’objectif de réduction de 20% d’ici 2020 prend comme année de référence 2012, date à laquelle Capgemini a réalisé son premier Reporting environnemental2 . Des premiers progrès ont pu être observés : Capgemini a émis en France en 2014 29 443 teq CO2 3 contre 33 360 teq CO2 en 2012, soit une baisse de 11% en deux ans. Sur le plan mondial, malgré une augmentation de 11 % des effectifs du Groupe entre 2013 et 2014, Capgemini a réduit de :

  • 6.5% ses émissions de carbone liées aux déplacements professionnels
  • 1.6% ses émissions énergétiques liées aux activités au sein des bureaux
  • 4.5% son bilan énergétique autour de ses data centers.

Pour atteindre ses objectifs à horizon 2020, Capgemini a mis sur pied en France un dispositif complet de mesures, qui comprend :

  • L’optimisation des consommations énergétiques, et notamment des data centers.
  • La prise en compte des préconisations résultant de la réalisation des audits énergétiques réglementaires
  • La réduction et l’optimisation des déplacements professionnels, via le déploiement de solutions d’éco-mobilité ou l’instauration de « Green Weeks » pendant lesquelles les collaborateurs sont encouragés à éviter les déplacements en avion et en voiture pour leur préférer les déplacements en train ou les réunions en téléconférence. En 2015, pas moins de vingt « green weeks » ont été mises en place au sein des différentes entités
  • Le déploiement de la certification ISO 14001 sur l’ensemble des entités, qui garantie la mise en place d’actions de réduction de l’impact carbone
  • La mise en place d’un programme de compensation carbone.

Pour Géraldine Plenier, Directrice Responsabilité Sociale et Environnementale du Capgemini en France :

« Nous ne fabriquons aucun produit, ce qui rend notre impact environnemental relativement faible. Cependant, nous sommes conscients que les activités que nous exerçons ont une incidence sur l’environnement, notamment nos déplacements qui concentrent la moitié de notre empreinte carbone. Aussi, nous avons pris l’engagement d’améliorer notre performance environnementale de façon continue, en réduisant notre consommation d’énergie, limitant notre production de gaz à effet de serre occasionnée par les déplacements professionnels, ainsi que notre production de déchets. La démarche, portée au plus haut niveau par la Direction Générale, implique tout notre écosystème, allant des services « support » tels que les Achats, l’Immobilier, les services informatiques, les Services Généraux, mais aussi les managers des unités opérationnelles, les collaborateurs et les fournisseurs. Il en résulte la déclinaison d’un programme environnemental ambitieux et l’animation d’une dynamique d’initiatives terrain qui permettant d’identifier les nouvelles bonnes pratiques à capitaliser et généraliser ».