Ce rapport est le troisième d’une série d’études sur les usines intelligentes, après “Smart Factories: How can manufacturers realize the potential of digital industrial revolution” et “The Digital Utility Plant: Unlocking value from the digitization of production

A découvrir dans cette étude :

  • Le secteur automobile est le secteur le plus favorable aux usines intelligentes – il y fait les plus grands investissements et fixe les plus grands objectifs pour ses opérations de fabrication par rapport à tous les autres secteurs.
  • D’ici 2022, les constructeurs automobiles s’attendent à ce que 24% de leurs usines soient des usines intelligentes et 49% des fabricants automobiles ont déjà investi plus de 250M€ dans les usines intelligentes.
  • Cependant, peu des constructeurs automobiles ont transformé cet intérêt en réelle innovation – 42% des initiatives de mise en place d’usines intelligentes rencontrent des difficultés et la maturité digitale de ces opérations de fabrication est très faible.
  • Ceux qui font le plus d’innovations investissent 2,5 fois plus de temps que les entreprises qui ont des difficultés. De plus, elles impliquent leurs équipes de direction, développent leurs talents et investissent dans les bons domaines. Par les ‘bons domaines’, nous voulons dire ces composants des usines intelligentes qui sont essentiels pour le futur, comme le Manufacturing Intelligence et la maintenance prédictive.
  • D’avantage de constructeurs pourraient faire de cette opportunité un succès s’ils suivent les pas d’une troupe que nous appelons les ‘digital masters’. C’est un groupe qui, plus particulièrement, fait fonctionner ces opérations de construction à un haut niveau de maturité digitale.

Télécharger le rapport

Automotive smart factories_infographic
Automotive smart factories_infographic