En effet, l’amélioration organique de la rentabilité de Capgemini combinée à l’acquisition d’IGATE permet de relever les perspectives de profits imposables aux Etats-Unis. De ce fait et en conformité avec les règles comptables IFRS, Capgemini prévoit de réévaluer son actif d’impôts différés sur reports déficitaires américains, ayant pour conséquence un produit d’impôt d’un montant net estimé à 520 millions d’euros sans incidence sur la trésorerie.

Les comptes consolidés de Capgemini pour 2015 ne sont pas encore finalisés et restent soumis à l’approbation du Conseil d’administration du Groupe et à la certification des commissaires aux comptes. Les résultats de Capgemini pour 2015 seront publiés le 18 février 2016.