La voie vers la souveraineté du cloud : évaluer le potentiel du cloud pour favoriser la transformation et instaurer la confiance

La souveraineté du cloud fait l'objet d'une attention grandissante, les organisations et les gouvernements s'efforçant de limiter leur exposition externe et de conserver le contrôle de leurs actifs critiques dans le sillage des tensions géopolitiques croissantes, de l'évolution des lois sur la confidentialité des données et de la prédominance de certains acteurs du cloud.

Mais quelles sont les principales priorités des organisations en matière de souveraineté du cloud, quel rôle joue-t-il dans la stratégie globale des organisations, et où doivent-ils concentrer leurs efforts pour maximiser ce potentiel ? Nous avons voulu le savoir.

Dans le dernier rapport du Capgemini Research Institute, The journey to cloud sovereignty – Assessing cloud potential to drive transformation and build trust, nous avons interrogé les dirigeants de 1 000 organisations et analysé plus de 50 cas d’utilisation de la souveraineté du cloud, en évaluant leur potentiel de croissance, leur complexité et les avantages qu’ils offrent.

Nous avons constaté que les organisations et les gouvernements se concentrent sur les questions de souveraineté du cloud. En fait, plus de 80 % des organisations pensent que cette question va continuer à prendre de l’importance dans les années à venir. Toutefois, si plus de la moitié (52 %) des entreprises prévoient d’inclure la souveraineté dans leur stratégie globale de cloud computing au cours de l’année prochaine, beaucoup se concentrent principalement sur la localisation des données. Enfin, une majorité (60 %) des organisations pensent que la souveraineté du cloud facilitera le partage des données avec des partenaires de confiance, tandis que 55 % pensent qu’elle offrira davantage de possibilités de collaboration et 63 % pensent qu’elle leur fournira un environnement sécurisé et digne de confiance pour le stockage des données.

Pour élaborer leur stratégie de souveraineté, les entreprises doivent d’abord définir leurs objectifs en matière de souveraineté du cloud et s’assurer d’une « vue d’entreprise » de leurs données. Elles doivent ensuite évaluer les fournisseurs de services en cloud computing sous l’angle de la souveraineté, notamment la souveraineté des données, la souveraineté opérationnelle et la souveraineté technique. Elles doivent s’aligner sur une architecture de cloud flexible et développer le potentiel du cloud souverain. Les entreprises qui définissent, évaluent, alignent et développent de manière proactive ces éléments de souveraineté du cloud dans leur infrastructure de cloud computing parviendront à gérer le risque réglementaire et à instaurer la confiance et un avantage concurrentiel à l’ère numérique.

Pour plus d’informations sur la souveraineté du cloud, téléchargez le rapport.

Lire le communiqué de presse

Rapport Cloud souverain

Taille du fichier: 9,50 MB File type: PDF

Infographie Cloud souve...

Taille du fichier: 2,62 MB File type: PDF