Les experts de Capgemini s’installent au Campus Cyber

Publish date:

Le Campus Cyber a été imaginé pour favoriser l’innovation et la coopération entre tous les acteurs cybersécurité de l’écosystème français.

L’objectif : gagner en performance et augmenter, au niveau national mais aussi européen, notre efficacité collective dans la prévention et le traitement des menaces. Il s’agit ainsi de permettre une transformation numérique de confiance et d’œuvrer pour que les entreprises, les organisations et les individus, y compris les plus vulnérables, puissent bénéficier pleinement et sereinement des technologies et des innovations du numérique.​

La coopération : l’essence même du Campus

Coopérer, c’est « agir en collaboration ». Entreprises – parfois concurrentes ! – chercheurs, étudiants, startups collaborent au sein de groupes de travail, partagent des informations et ressources communes, créant ainsi un écosystème puissant pour le bénéfice de la communauté.
En s’installant au Campus Cyber aux côtés de leurs pairs, ​300 de nos experts cyber contribueront ainsi à la lutte collective contre la cybercriminalité en faveur de la souveraineté française, du déploiement international des entreprises françaises et du développement économique de nos territoires.

Des profils cyber variés pour répondre aux enjeux actuels et aux défis de demain

Ces groupes de travail, qui rassemblent  près de 200 experts aux profils divers, sont organisés autour d’une démarche « exploratoire », d’« idéation » et surtout de production : il s’agit de créer des ponts jusqu’aux utilisateurs finaux. C’est pourquoi la diversité des acteurs embarqués dans le Campus est primordiale. Au sein d’un groupe de travail, on peut confronter la vision du chercheur, de l’acteur public, de l’industriel et des experts cybersécurité pour créer un socle commun de solutions de protection et de réponse face à des menaces et besoins concrets, avec également des scénarios de tests en conditions réelles… .

Pour illustrer, l’un des projets portés par le Campus Cyber a trait à la lutte contre le typosquatting, une pratique consistant à enregistrer un nom de domaine très proche d’un nom de domaine connu, qui se fonde sur les fautes de frappe ou d’orthographe et permet d’aiguiller l’internaute vers un autre site que celui recherché. Cette forme de cybercriminalité permet par exemple de détourner les fonds dans le cadre de dons solidaires. Au sein du Campus Cyber, un travail sur l’Intelligence Artificielle va permettre d’identifier ces sites malveillants pour donner une aide à la décision et à la création d’incidents, tout à fait utiles dans le cadre de la réponse à ce type d’incidents.

Le Campus Cyber pour lutter contre la pénurie des talents

Un objectif complémentaire du Campus Cyber est de susciter des vocations pour pallier la pénurie de talents. 15 000 postes sont à pourvoir dans la filière en France.
En diversifiant les profils par exemple grâce à l’up skilling et la féminisation des métiers, nous pourrons faire en sorte que la France soit plus compétitive et se positionne comme leader européen sur ces enjeux Cyber.

En 2022, plus de 400 nouvelles recrues doivent rejoindre les équipes cyber de Capgemini, qui comptent déjà plus de 800 experts en France, et 4 500 dans le monde. ​

« Aujourd’hui, la pénurie de compétences est le sujet qui limite le développement de la filière cyber et donc, qui diminue l’impact positif qu’elle peut avoir sur la société. Pourtant, les opportunités sont tellement nombreuses ! La diversité des métiers de la cyber est mal connue : il ne s’agit pas que d’une thématique d’expertise et très pointue, mais bien d’un sujet que l’on retrouve dans toutes les fonctions de l’entreprise. Par ailleurs, s’engager en cybersécurité est véritablement porteur de sens : c’est se mobiliser pour protéger, pour sensibiliser, pour défendre nos entreprises, nos administrations, et donc nos concitoyens ! » Nolwenn Le Ster, Directrice Cybersécurité chez Capgemini.

 

Auteur :

Nolwenn Le Ster – Directrice Cybersécurité , Capgemini

Articles associés

cybersécurité

La gestion des identités, pierre angulaire des projets de Move-to-Cloud

Date icon 21 juin 2022

Les projets de Move-to-Cloud (M2C) s’inscrivent dans la volonté de réaligner le système...

cybersécurité

Le code source, un vecteur de risque sous-estimé

Date icon 17 mai 2022

Alarmée par la recrudescence des attaques et poussée par l’aspect réglementaire, la majorité...

cybersécurité

Comment réussir sa transformation DevSecOps ?

Date icon 11 mai 2022

Confrontées à des cyberattaques de plus en plus nombreuses, sophistiquées et lourdes de...