Comment les équipementiers peuvent accélérer leur transformation digitale à faible coût ?

Publish date:

Avec la crise, les acteurs de l’automobile sont contraints de réduire leurs coûts au moment même où de profondes évolutions leur imposeraient d’investir pour préparer l’avenir. Face à ce dilemme, SAP S/4HANA® Cloud pour les équipementiers automobiles constitue une piste inédite et pérenne, en leur permettant de bâtir sur l’existant un chemin de transformation pragmatique, jalonné de ROI rapides.

Frappé de plein fouet par la double crise sanitaire et économique, le secteur automobile entre dans une période de fortes turbulences. Avec les incertitudes pesant sur la demande, 90 % des acteurs, tant constructeurs qu’équipementiers, prévoient une contraction de 10 % à 30 % de leurs revenus. Et les impacts vont se propager en cascade sur toute la chaîne de valeur. Déjà, les entreprises ont pris des mesures d’économies, gelant certains programmes de R&D et repoussant des investissements susceptibles d’être différés ou devenus inutiles. Ces politiques de rigueur n’épargnent pas non plus l’IT, dont les budgets tendent à se focaliser sur l’essentiel.

Or, après le pic de ventes historique de 2018, l’industrie automobile était entrée dans une phase de transition technologique avec notamment la montée en puissance de l’électrique et l’introduction de la réglementation WLTP. Des investissements IT restent donc nécessaires pour accompagner ces évolutions. Par ailleurs, des technologies émergentes comme l’intelligence artificielle (IA) et l’Internet des objets (IoT) seront déterminantes pour passer la crise et rester compétitif au-delà. À la lumière des fragilités mises en lumière par la crise, certains chercheront aussi à remettre à plat leur Supply Chain pour en accroître la résilience, ce qui nécessitera de créer ou de redéployer des outils. Enfin, pour répondre aux évolutions inévitables de la demande et de la réglementation, il faudra innover davantage, donc collaborer davantage.

Constructeurs et équipementiers confrontés à des exigences contradictoires

Bref, les constructeurs automobiles – et peut-être plus encore les équipementiers – se trouvent face deux exigences contradictoires : d’un côté, le contexte économique leur impose de réduire leurs dépenses ; de l’autre, les mutations accélérées de leur marché requièrent des investissements significatifs. Cette équation en apparence insoluble,  une solution comme  SAP S/4HANA® Cloud pour les équipementiers automobiles  peut contribuer à la résoudre.

La richesse de SAP Cloud appliquée au monde automobile

La solution réunit le meilleur des deux mondes : la flexibilité, l’innovation et la commodité d’utilisation du cloud ; la rigueur, l’expertise métier et la richesse fonctionnelle de l’ERP. Elle permet de mettre en œuvre un système de gestion en quelques mois, pour une fraction du coût d’un ERP traditionnel. Nativement compatible avec les technologies les plus récentes, SAP S/4HANA® Cloud pour les équipementiers automobiles  facilite la mise en œuvre de l’IA, de l’IoT ou de la blockchain par exemple.  La solution simplifie considérablement les déploiements multiples et la mise en place de processus collaboratifs intra et interentreprises.

Une démarche nouvelle et modulable pour un projet d’entreprise structurant

L’approche consiste à d’abord se concentrer sur la mise en œuvre d’un ensemble de modules pré-configurés couvrant des processus standards. C’est tout l’intérêt d’un outil tel que SAP S/4HANA® Cloud, qui bénéficie de plusieurs décennies d’expérience dans le monde automobile et permet de répondre aux scénarios métiers les plus courants sans s’écarter du standard.

On s’appuie sur leurs remarques pour l’enrichir constamment et améliorer leur expérience.

Ce socle standard est évolutif. Il intègre les évolutions régulières de l’éditeur, tous les trimestres. Il peut être enrichit constamment, pour améliorer l’expérience des utilisateurs et leur productivité. Mais il est aussi ouvert à tout un écosystème d’applications périphériques offrant des opportunités d’enrichissement, d’optimisation et de différenciation. A titre d’exemple, Capgemini a développé spécifiquement pour le secteur automobile un assistant intelligent qui aide l’utilisateur à repérer dans SAP des données manquantes, erronées ou incohérentes, et à les corriger avant que les processus ne s’en trouvent perturbés.

Tirer parti de l’agilité générée par le cloud

On  pourra commencer sur un petit périmètre, valider la solution sur le terrain en l’ajustant en fonction des retours des utilisateurs, et passer rapidement à l’échelle pour en tirer au plus vite les bénéfices. On pourra par exemple lancer une initiative IoT, l’expérimenter au niveau d’un atelier ou d’une chaîne de production, puis rapidement généraliser à l’ensemble des sites si ce pilote est concluant.

On pourra ainsi capitaliser sur l’existant et de bâtir des scénarios d’innovation en prise directe avec les besoins des utilisateurs.

Enfin, malgré toutes les facilités apportées par la technologie, il ne faut pas négliger la dimension humaine de ces projets. Il faut accompagner ces évolutions à trois niveaux : au niveau de la conception qui, on l’a vu, doit rechercher par-dessus tout l’efficience ; au niveau de la réalisation, où l’on doit ajuster compétences et méthodes ; et au niveau de l’utilisation, qui décide en définitive du ROI.

Réaligner l’approche IT et culture métier

Ces dernières décennies, les constructeurs automobiles ont bâti leur succès sur la standardisation des plateformes. Paradoxalement, ils se sont écartés de cette logique pour leurs systèmes de gestion, qu’ils ont parfois tant customisés qu’ils sont devenus très difficiles et coûteux à maintenir et faire évoluer. En permettant une mise en œuvre sans surcoût ni complexité, l’offre SAP S/4HANA® Cloud automotive leur permet de faire converger l’approche de l’IT et leur culture métier : la plateforme standard apporte économies, sécurité, pérennité et évolutivité et c’est là que se fait la différence.

Pour ceux qui utilise déjà SAP dans une version précédente, la migration sera d’autant plus facile. Et l’expérience de SAP dans l’industrie automobile est une garantie de  bénéficier à la fois des meilleures pratiques actuelles du secteur, et de voir régulièrement s’enrichir les fonctionnalités au plus près de l’évolution du métier.

3 points à retenir

  • SAP S/4HANA® Cloud permet aux acteurs de l’automobile d’innover rapidement et à moindre coût en capitalisant sur leur existant.
  • Un audit de l’ERP et de son utilisation permet d’identifier des scénarios d’innovation rapidement créateurs de valeur.
  • SAP S/4HANA® Cloud pour les équipementiers automobiles offre les avantages d’une plateforme standard tout en permettant de personnaliser son SI sans s’enfoncer  dans la complexité.

Auteurs

Hervé Anquetil
Principal Business Analyst
Capgemini
Sylvain Barthelemy
Vice President
Strategy & Business Development
Automotive Sector
Capgemini

Articles associés

5G

Avec la 5G, la voiture autonome passe à la vitesse supérieure

Date icon 23 septembre 2020

Alors que la 5G s’apprête à être lancée en France et en Europe, quelles en seront les...

Covid-19

Les mots du jour d’après : Repenser l’entreprise

Date icon 1 juillet 2020

Traverser une crise, c’est trouver l’angle de vue et les ressources qui permettent de...