Le secteur public est prêt à se saisir de l’IA !

Publish date:

Pour réaliser un gouvernement numérique potentialisé grâce à l’IA, il est essentiel de maîtriser d’abord les données afin d’obtenir des informations permettant une meilleure vue d’ensemble et de meilleures décisions au profit du citoyen.

Par Pierre-Adrien Hanania et Anne-Laure Thieullent

A l’intersection entre citoyenneté, action politique et valeurs communes, l’intelligence artificielle est prometteuse pour le secteur public et de fait les citoyens.

Que ce soit pour détecter la fraude fiscale, prévenir les crimes ou accélérer l’attribution des avantages sociaux, l’intelligence artificielle est un partenaire puissant pour l’ensemble des services publics. Le véritable enjeu est, finalement, comment l’IA peut participer à améliorer l’action gouvernementale auprès du citoyen et de la société.

Les gouvernements du monde entier ont mis l’accent sur un aspect clé de la technologie – qu’il existe une « exigence démocratique » [1] à servir tout le monde dans le parcours IA; que l’IA doit agir « pour l’humanité » [2], « pour tous » [3], et qu’elle doit constituer une approche qui « bénéficie aux personnes et à la société dans son ensemble ». [4]

Saisir tout le potentiel des données pour les services aux citoyens 

Pour réaliser un gouvernement numérique potentialisé grâce à l’IA, il est essentiel de maîtriser les données. Tout d’abord pour avoir une meilleure vue d’ensemble et automatiser intelligemment les processus administratifs mais également permettre de meilleures décisions au profit du citoyen.

En parallèle, pour tirer profit de l’IA, il est essentiel de respecter les nouvelles normes sociales, industrielles et juridiques reposant sur des ensembles de données complexes.

Nous voyons quatre domaines principaux du secteur public que l’IA soutiendra :

4 domaines principaux du secteur public que l'IA soutiendra

Pour toutes ces catégories de cas d’usages, il existe un point clé de notre vision de l’IA, relié aux stratégies du gouvernement : la technologie doit augmenter et assister les humains, et non les remplacer. Le pouvoir de la décision reste profondément ancré dans la gouvernance humaine, dans un monde ou l’IA fournit les meilleures informations possibles.

Le travail a déjà commencé :

Guider le citoyen sur les services publics : Dans de nombreux pays, les services publics peinent à répondre au flux de questions sur les avantages sociaux dans un temps court. Le nombre important de services différents, ajouté au manque de ressources et à la complexité des processus administratifs, rend difficile la réponse à toutes les requêtes en temps réel. Pour une organisation d’assurance sociale, Capgemini et Sogeti ont implémenté un chatbot basé sur de l’IA répondant aux questions de tous types liées à l’assurance.
Il réplique les caractéristiques humaines telles que la gentillesse, l’honnêteté et l’empathie, est disponible 24/7, et s’appuie sur l’IA pour continuer à apprendre et ainsi améliorer sa gestion des cas. Après un mois seulement, il a été capable d’aider 75% du temps, et maîtriser les questions les plus triviales qui créaient auparavant un goulot d’étranglement au sein des administrations publiques.

Détection de fraude : la fraude cause des millions de pertes d’argent chaque année que les gouvernements peinent à récupérer. Pour une autorité de taxe dans un pays européen, Capgemini a mis en place une solution IA pour lutter contre la fraude sur la TVA. Alors que ce type de fraude complexe rendait difficile le travail d’inspections manuelles et individuelles dans des applications cloisonnées, des analyses avancées ont fourni des informations décisives entre des réseaux de personnes et de données. Ainsi, des liens entre les facteurs ont été identifiés, permettant de détecter des schémas de fraude, conduisant à un retour sur investissement d’un facteur 20.

Optimisation de l’utilisation des scans CT : l’hôpital norvégien d’université Akershus qui fournit les soins de santé d’environ 500,000 habitants autour d’Oslo, souhaitait améliorer l’utilisation de la tomographie (CT scan) pour les examens réalisés aux urgences.[5] En collaboration avec Capgemini, l’hôpital a développé une approche permettant à plus de 5 000 examens CT anonymes de constituer les données non structurées analysées. Grâce à une combinaison de machine learning et de traitement du langage naturel, le projet a atteint des résultats impossibles à obtenir avec une analyse manuelle d’un nombre limité de patients sélectionnés au hasard. Les résultats de ce projet sont maintenant utilisés pour l’assurance qualité et l’optimisation des indications et des procédures de scans CT dans des situations critiques, aidant ainsi l’hôpital à mieux servir ses patients.

Vers un contrat social numérique :

Les institutions publiques et les gouvernements seront en première ligne de ce parcours technologique vers l’amélioration tout en étant les gardiens de son utilisation éthique et légale.

De plus, les aspects suivants d’un parcours de transformation reposant sur l’IA vers la maîtrise de la donnée doivent être pris en compte par les organisations du service public :

  • Travailler sur une gouvernance durable des données et donner vie à un ensemble de données
  • S’appuyer sur des partenaires quand cela fait sens, qu’ils soient des partenaires logiciels établis ou des startups.
  • Rassembler le pouvoir de l’académique, des universités, des institutions de recherche.
  • Adresser proactivement la question de la confiance et de l’éthique, et nourrir une culture du changement centrée sur la donnée, au sein des organisations.

En adressant les problèmes que la majorité des citoyens rencontrent, avec les bons partenaires et dans un effort continu pour un usage de la technologie éthique et à l’échelle, l’IA peut transformer la façon dont les services publics se développent et sont mis à disposition.

En savoir plus: https://www.capgemini.com/fr-fr/ressources/ia-un-tresor-pour-secteur-public/

[1] See Nationale KI Strategie (German AI Strategy), on: www.ki-strategie-deutschland.de, p. 4.
[2] See French national Strategy, on: www.aiforhumanity.fr/en.
[3] See Indian national strategy, on: www.niti.gov.in.
[4] See communication of the EU on Artificial Intelligence, on: www.ec.europa.eu.
[5] https://www.capgemini.com/client-story/akershus-university-hospital-optimizes-the-use-of-ct-examinations/.

Articles associés

Intelligence Artificielle

Explicabilité de l’Intelligence Artificielle – un défi majeur pour une adoption durable

Date icon 29 mai 2020

L’intelligence artificielle est désormais une technologie utilisée par de nombreuses...

Intelligence Artificielle

L’IA au service de la qualité des données, pour des cas d’usage toujours plus innovants

Ramzi Kaak
Date icon 4 novembre 2019

Selon Gartner, près de 70% des entreprises interrogées déclarent que leurs problèmes de...

Intelligence Artificielle

Ouvrir la « black box » : Transparence et explicabilité au cœur de l’intelligence artificielle de confiance

Sébastien Guibert
Date icon 24 octobre 2019

Aborder de manière proactive les questions éthiques dans l’intelligence artificielle...