Making the case for Business-focused Application Management

Publish date:

Une stratégie holistique et centrée sur la valeur peut vous aider à suivre le rythme de demandes complexes de transformation digitale.

Business et IT : Comment voyez-vous l’IT ?

La transformation digitale a complètement remodelé la façon dont le business et l’informatique interagissent – l’entreprise utilise et voit l’IT très différemment maintenant. L’importance de l’expérience utilisateur et les nouvelles technologies comme les TES ont redéfini la façon dont les produits et services sont financés, développés et offerts sur le marché.

Un acte impossible ? Garder les lumières allumées – et se mettre sous les feux des projecteurs

En 2018, Gartner, Inc. a constaté que 47 % des PDG mettent au défi leur conseil d’administration de réaliser la transformation digitale. Bien que le CIO et la support IT aient un rôle crucial à jouer à cet égard, l’analyse montre qu’entre 50 et 70 % du budget informatique est absorbé par le simple fait de « garder la lumière allumée » (rester dans la norme). Ils prévoient également que d’ici 2022, 60 % des appels d’offres concernant les services de gestion des applications comprendront l’obligation de soutenir un programme digital et d’innovation des clients, au-delà des économies de coûts.

Trouver le trésor enfoui dans vos données

Le récent rapport d’Everest Research, Harnessing Operational Insights for Digital Transformation, montre que près des trois quarts des entreprises ne parviennent pas à obtenir un rendement soutenu de leurs efforts de transformation digitale en raison de défis auxquels elles font face. Tels que : une visibilité limitée des opérations, une vision sous-optimale de l’IT et un manque d’alignement entre l’IT et les résultats commerciaux.

Le rapport conclut que les organisations peuvent améliorer leur rendement et leur efficacité en triant les pépites de leur base de données opérationnelles pour en tirer des renseignements utiles. Pour ce faire, Everest Research a souligné l’importance de disposer d’une plate-forme Business Value Orchestrator afin de fournir une vision consolidée des technologies et des résultats commerciaux.

Ces demandes accrues et le changement de paradigme induit par la Transformation digitale peuvent laisser de nombreux professionnels du secteur de l’informatique débordés – d’autant plus que l’IT commence à fonctionner de plus en plus de manière non conventionnelle – tant au niveau de ses services que de ses modèles opérationnels.

Naviguer dans une jungle de dinosaures.

Chaque grande organisation a ses dinosaures – d’énormes systèmes qui exécutent de gros volumes de transactions commerciales. Ils entravent les efforts de rapidité et d’innovation, tout en limitant les coûts et en inhibant la création de valeur. Cependant, il y a toujours de la pression sur vous afin que vous fournissiez tous vos services de la même manière, avec une demande d’unification des processus en les rendant plus fins et plus agiles.

Un petit prix pour un gros mal de tête : Structures Fractionnaires, Fusions & Acquisitions

Des structures de support fournisseurs fractionnées peuvent également vous barrer la route. Ces structures complexes découlent généralement du fait que si la technologie et l’environnement ont changé, les achats ne se sont pas adaptés en conséquence. Alors que les équipes IT parlent ici de mise à niveau des compétences, les équipes d’achats ne partagent pas leur enthousiasme.

Dans les ententes conclues avec ADM, établir les prix devient souvent l’élément central des contrats. De plus, les contrats non conventionnels peuvent ne pas correspondre aux besoins liés à la gestion des technologies modernes, aux nouvelles façons de faire du business ou encore à la prestation des services IT. Les organisations dont l’orientation est axée sur le pricing cherchent à obtenir le prix le plus bas auprès d’une multitude de fournisseurs offrant des services variés. Souvent, ces fournisseurs ne s’engagent pas à aider leurs clients dans la transformation complète. Ils sont uniquement motivés à s’occuper de l’élément dont ils sont responsables, ou simplement à se concentrer sur les affaires courantes. Comme une équipe de relais, un fournisseur lent ou insoluble peut réellement nuire à vos opérations. Les fusions et acquisitions peuvent aggraver encore plus les choses – l’un des effets secondaires majeurs est la duplication des fonctionnalités. Vous pouvez finir par payer deux fois pour la même chose – plus votre organisation est répartie sur plusieurs zones géographiques, plus la situation peut amplifier considérablement.

En réponse à cela, de nombreux acteurs sont à la recherche d’un partenaire pouvant offrir une solution consolidée – une chaîne de valeur qui permet d’extraire le maximum de rendement du parc informatique. Ils veulent un partenaire avisé en affaires qui peut voir la situation dans son ensemble – un résolveur de problèmes plutôt qu’un simple partenaire de livraison.

Les affaires et l’IT ensemble : Holistique gestion des applications, centrée sur l’entreprise

Un grand nombre des clients se lance avec enthousiasme dans une approche de gestion des applications centrée sur l’entreprise. Ce qui leur a permis de transformer leurs capacités informatiques axées sur la compréhension de l’entreprise.

Cela semble être la formule magique pour l’extraction de valeur. Cela permet au service IT de mieux comprendre le plan à developper et de repérer les inefficacités et/ou erreurs dans les processus actuels. En tant que fournisseurs, cette approche nous aide à éviter de nous focaliser aveuglément sur des tâches manuelles, répétitives et longues à automatiser.

Ils sont également en mesure d’extraire des données factuelles pour mieux décider de la charge de travail à assumer – et dans quelle mesure. Ils peuvent mettre l’entreprise au défi d’améliorer ses processus, en soulignant ce qui doit changer, et où il serait préférable de conserver les éléments de base.

Les nouvelles approches nécessitent de nouvelles mesures

Nous avons pu constater à quel point le fait de nous concentrer sur les attentes et les résultats des entreprises nous aide toujours à assurer la réussite de nos clients. Avec cette approche, la performance et l’efficacité des processus métier prennent le devant de la scène, tandis que la disponibilité des applications et de l’infrastructure joue un rôle plus dominant. La réalisation escomptée des avantages commerciaux est désormais un indicateur de changement, en plus de la livraison à temps.

Pour y parvenir, nous avons créé, au sein de l’offre ADMnext de Capgemini, notre Business Command Center (BCC), un service dédié apportant une attention stratégique à l’ensemble de la chaîne de valeur métier.

Le BCC fournit également des apports constants pour la transformation, le business plan évoluant à partir d’une compréhension approfondie des processus d’affaires. Cela permet à nos clients de s’adapter à la complexité et à l’accélération des changements exigés par la transformation digitale, tout en contribuant à réduire les contraintes IT dont ils héritent, telles que les personnalisations à profusion sans aucune documentation adéquate.

BCC : Performance, efficacité, compétitivité, compréhension des affaires

Avec BCC, nous sommes en mesure d’améliorer la performance, l’efficacité et la compétitivité de nos processus d’affaires. Avec l’application analytique, le BCC fournit également des informations clés sur l’activité de l’entreprise. Sa capacité à créer un business plan aide grandement à la prise de décision et à la rapidité de la transformation.

Contactez-nous pour en savoir plus sur le BCC et comment nous pouvons vous aider à mettre en œuvre et récolter tous les avantages d’une stratégie de gestion. Regardez notre nouvelle vidéo animée pour une brève introduction.

Articles associés

BTP

Le BTP ne peut plus différer son futur digital

Date icon 4 juin 2020

En faisant face à la crise du Covid-19, les entreprises de l’ingénierie et de la construction...

Digital Manufacturing

Comment passer à l’échelle une transformation digitale initiée avec des pilotes ou POC ?

Capgemini
Date icon 11 juin 2019

Si certains parlent du Digital Manufacturing, d’autres l’ont déjà déployé. Le...