3 questions posées à… ? #Gradathon

Publish date:

« Les sujets d’IA et de Big Data sont devenus mon quotidien ! Et pour le coup, je n’aurais jamais pensé pouvoir bosser sur ces thématiques dès mon arrivée. » Témoignages de Samy et Fatima qui nous partagent leur expérience Capgemini.

Ta bio en 3 lignes ?

Hello, je m’appelle Fatima et je travaille à Nantes. J’ai commencé chez Capgemini par un stage (fév -juin 2017) puis on m’a proposé un CDI. Ce que je fais maintenant ? Essentiellement du developpement web. En ce moment je bosse sur un projet qui combine plusieurs technos intéressantes : de l’Angular, de l’ArcGis et du Docker. Je m’éclate.

Ce qui t’a le plus marqué depuis ton arrivée ?

L’ambiance ! Et travailler avec des passionnés. Sur le site de Nantes,  des collègues ont créé un « club Machine Learning ». C’est vraiment cool. Plusieurs fois par mois, on se réunit pour expérimenter des projets autour de la reconnaissance manuscrite ou d’image. Mais pas que… Et pour ceux qui veulent, il y’a aussi le club musique, le club IA, le club sport…

Une anecdote ?

En début d’année, les managers ont lancé un Hackathon  pour améliorer la vie au sein de Capgemini.  Le concept : améliorer notre quotidien tout en étant coaché durant toute la compétition. J’ai trouvé ça génial ! Avec 4 filles (#GirlPower) on a décidé de créer un jeu qui permet aux collègues de décompresser. Plus concrètement, il s’agit d’une plateforme de mini jeux qui fonctionne de la manière suivante : le joueur demarre dans l’un des étages du bâtiment de Capgemini. Il peut par la suite se déplacer dans l’étage (et dans les étages) et interagir avec des objets ce qui déclenche à chaque fois un mini jeu. Chaque mini jeu illustre le métier/quotidien d’un acteur dans l’entreprise (RH, développeur … etc). Sympa non ? Et le plus beau dans tout cela, on a gagné le premier prix !

Ta bio en 3 lignes ?

Je m’appelle Samy, Business Anlayst sénior à Paris. Je suis spécialisé dans le domaine de l’Energie et du Transport. En ce moment, j’accompagne  un client qui souhaite mettre la Data au centre de ses décisions managériales pour effectuer de la maintenance prédictive. Les sujets d’IA et de Big Data sont devenus mon quotidien ! Et pour le coup, je n’aurais jamais pensé pouvoir bosser sur ces thématiques dès mon arrivée.

Une anedecdote  ?

Avant d’être Business Analyst chez Capgemini, j’étais Analyste Pricing à la direction Marketing d’un client final.  Je vous laisse imaginer la première rencontre avec mon client lorsque j’ai appris que c’était mon ancien Manager. Tutoyer / Vouvoyer ? Pas évident. Surtout après avoir organisé mon pot de départ, pour au final venir reprendre le poste que j’avais laissé vacant, mais en tant que prestataire.

Un conseil  à ton/ta futur.e collègue?

Profite de toutes les opportunités qui existent chez Capgemini pour t’engager sur des projets qui font sens pour toi. Personnellement, j’ai rejoint le programme Etincelle by Article 1. Régulièrement, j’anime des ateliers de brainstorming sur l’innnovation avec des jeunes – du lycée à Bac+5 – et je participe à des sessions de mentoring professionnel. L’objectif : créer des passerelles entre les jeunes et les professionnels de l’écosystème de l’innovation – et susciter des vocations.

 

 

Articles associés

Intelligence Artificielle

Futur règlement européen sur l’IA : comment s’y préparer ?

Date icon 18 octobre 2021

Le 21 avril 2021, la Commission européenne a dévoilé sa première proposition de règlement sur...

éducation

Du big data au human data : Placer l’humain au cœur des politiques éducatives

Jean-Baptiste Perrin
Date icon 8 octobre 2021

L’ethnographie au service de la conception des politiques éducatives

cybersécurité

Zero Trust, une nouvelle philosophie pour la cybersécurité

Date icon 5 octobre 2021

Même si les responsables sécurité apprécient le concept de Zero Trust, ils peinent encore à...