Patrice Le Franc, Digital Manufacturing, Global Head MES – Smart Manufacturing Operations Management (MOM)

Tous connectés et générateurs de données

Les manageurs, les superviseurs, les opérateurs logistiques, de production, de maintenance ou les contrôleurs qualité sont aujourd’hui potentiellement tous connectés et mobiles via l’utilisation d’une tablette, d’un smartphone, d’un lecteur de code-barres ou d’un poste informatique durci ou embarqué. Où qu’ils soient et quel que soit leur environnement ils sont connectés à un réseau de type internet et reçoivent des informations ou émettent des données en temps réel.

Quant aux appareils, engins ou machines, eux aussi connectés, il peut s’agir d’outillages mobiles (visseuses, …), de palettes, de containers, de chariots mobiles, de machines de production, de robots, de cellules ou même d’une ligne complète très automatisée et autonome (alors vue comme un simple objet connecté). Les connexions sont soit natives pour les installations récentes, soit se font via des applications existantes déjà connectées aux moyens de production (MES, SCADA, HISTORIAN…), soit enfin réalisées à l’aide de capteurs ajoutés. En effet, il est aujourd’hui très facile de poser toute sorte de capteurs connectés (IIOT) plus ou moins sophistiqués sur des machines, des contenants, ou encore sur une infrastructure existante. Cela devient cependant plus difficile lorsqu’il s’agit de pouvoir piloter la production et les flux ; dans ce cas, la connexion via des applicatifs spécialisés de type LES/MES/MOM ou SCADA est souvent incontournable.

Hommes, machines et infrastructures sont ainsi générateurs de données qui sont utilisables en quasi temps réel et stockées dans des espaces partagés.

CHEF D’ORCHESTRE DE L’USINE 4.0 : le Smart MOM

Les besoins exprimés sur toute la chaine de valeur des produits manufacturés, quels que soient les secteurs, sont naturellement parfaitement alignés avec les nouvelles habitudes de consommation et de collaboration au travail :

  • Une disponibilité immédiate de produits toujours plus personnalisés et diversifiés
  • Des produits consommés comme des services, à la demande et en tous lieux
  • Des standards de qualité toujours plus haut et des normes toujours plus exigeantes

Fort de ce constat, Capgemini a rassemblé les exigences des outils de pilotage de l’usine 4.0 pouvant répondre à ces besoins et a énoncé le concept de Smart MOM, ou comment les fonctions habituelles du MES/MOM sont amplifiées et complétées des capabilités offertes par les technologies du numérique.

Une intégration en temps réel des opérations de production avec l’ensemble de la chaine logistique

Comme évoqué plus haut, l’intégration horizontale sur l’ensemble de la chaîne de valeur est aujourd’hui cruciale, les opérations de production sont alors vues comme un segment – souvent particulièrement complexe – d’une chaîne logistique globalisée qui doit être synchronisée au plus juste et très réactive face à une demande de plus en plus versatile.

 

Découvrez les autres articles de Patrice Le Franc

Plus d’informations sur notre présence lors de l’édition 2018 des Smart Industries