Une révolution culturelle pour l’industrie spaciale

Publish date:

Le NewSpace est souvent associé à de nouveaux entrants qui, par leurs méthodes, leur communication et leurs succès, bousculent l’industrie spatiale dite « traditionnelle ».

Pourtant, le NewSpace est beaucoup plus qu’une nouvelle génération d’entreprises. Tout d’abord parce que ces dernières conservent malgré tout des liens étroits avec  les acteurs historiques, à l’image de SpaceX, soutenu à ses débuts par la NASA, de Terra Bella, qui fait fabriquer ses satellites par SSL (Space Systems/Loral), ou de OneWeb, qui a établi pour la réalisation des  siens  un  joint-venture avec Airbus Defence and Space. Mais surtout parce  que leur philosophie s’est désormais diffusée à l’ensemble du secteur. S’il est encore pertinent de parler de NewSpace, c’est essentiellement en référence à cette approche entre- preneuriale qui irrigue progressivement  toute  l’industrie  et qui consiste à placer l’utilisateur en centre des préoccupations et de tout réorganiser en fonction, ce qui, en effet, constitue une rupture fondamentale par rapport au passé.

Alors que le spatial ne s’adressait naguère qu’à quelques grandes institutions dans les domaines de la recherche, de    la météorologie ou de la défense, les services de géolocali- sation, d’observation de la terre ou de télécommunication intéressent désormais de très nombreux clients privés pour d’innombrables applications, de la veille économique à l’agriculture de précision. Ces utilisateurs ont des demandes, des attentes, mais aussi une perception et une appréhension du risque très différentes. La vitesse, en particulier, est primordiale. C’est aussi la caractéristique du NewSpace de recomposer la chaîne de valeur en la mettant sous tension au profit de la réponse rapide aux besoins des utilisateurs. Cela s’est traduit par une supply chain plus intégrée, des processus moins séquentiels et plus industrialisés, et une ouverture accrue sur les écosystèmes en amont comme en aval.

Exemplaire de cette approche, Projects FactoryTM, la méthode novatrice de développement qui a permis à Airbus de construire en moins de deux ans, le premier satellite péruvien d’observation de la Terre. Perúsat-1 s’appuie sur une organisation intégrée et la standardisation de la plateforme (AstroBus-S) et de l’instrumentation (Naomi), tirées par la production, intégrant tous les préceptes des méthodes lean, de l’analyse de la valeur au visual management digitalisé.

Tant au niveau de la digitalisation du processus de dévelop- pement que des nouveaux moyens de traiter et exploiter la donnée (Big Data, IA…), le NewSpace est indissociable des progrès réalisés au sol. Aujourd’hui, le spatial, ce ne sont plus des satellites et des lanceurs, mais des systèmes intégrés dont une partie se trouve dans l’espace, avec une répartition des fonctions entre le sol et le bord complétement ouverte. La coopération très étroite au sein d’Airbus entre les deux entités Space Systems et CIS et de l’ensemble des partenaires du programme sur le programme VHR 2020 est à cet égard exemplaire. C’est un programme qui doit prendre le relais du système Pléiades d’ici à 3 ans, avec des performances et une orientation utilisateurs révolutionnaires.

On le voit, le NewSpace ne saurait se limiter à quelques nouveaux acteurs ou au coût, à la taille et au nombre des objets. Ces caractéristiques ne sont que les conséquences de ce qui est réellement à l’œuvre : une véritable révolution culturelle pour l’ensemble du secteur spatial. Ce qui est nouveau, c’est avant tout un état d’esprit, une ouverture d’esprit, un goût pour le risque et l’innovation, une envie de se confronter à de nouvelles idées et de nouveaux défis tout en maîtrisant bien les organisations et les processus. Tout ce qui, en somme, motive tous les acteurs de l’industrie spatiale et de ses partenaires !

Cookies

En continuant à naviguer sur le site web, vous acceptez l'utilisation des cookies

Pour changer la configuration des cookies sur votre ordinateur ou obtenir davantage d’information, veuillez consulter la page Données personnelles

Fermer

Fermer les informations cookies