Une dynamique de croissance plus forte qu’anticipée au 1er trimestre 2021

Publish date:

Paris, le 29 avril 2021 – Le groupe Capgemini a réalisé au 1er trimestre 2021 un chiffre d’affaires de 4 271 millions d’euros, en hausse de 24,2% à taux de change constants* par rapport au même trimestre de l’année 2020.

Aiman Ezzat, Directeur général du groupe Capgemini : « Nous réalisons un très bon premier trimestre 2021 et renouons avec la croissance organique. L’activité est plus forte que prévue et même supérieure aux niveaux d’avant la crise sanitaire. C’est le signe d’un marché dynamique mais également du déploiement accéléré de notre stratégie. Cette amélioration s’est exprimée sur l’ensemble de nos géographies et de nos secteurs. Nous sommes très bien positionnés sur le cloud et la gestion des données, principaux moteurs de l’évolution des technologies et des entreprises dans les années à venir, qui ont largement contribué à notre croissance. Le premier trimestre a aussi été marqué par une reprise massive des recrutements pour répondre à la demande des clients. Dans ce contexte, notre croissance pour l’année 2021 devrait se situer au-dessus du milieu de la fourchette annoncée.

Nous avons dévoilé récemment la création de la marque Capgemini Engineering qui regroupe un ensemble unique de capacités de pointe en matière d’ingénierie et de R&D. Elle complète parfaitement le portefeuille d’offres du Groupe déjà bien établi et vient renforcer notre position de leader dans l’Intelligent Industry.

Enfin, nous venons d’être reconnus comme l’une des entreprises les plus éthiques au monde pour la neuvième année consécutive. C’est une distinction qui est chère à mes yeux car notre Groupe est fondé sur des valeurs qui nous permettent de forger des relations durables avec l’ensemble des parties prenantes de notre écosystème et de montrer la voie d’un avenir responsable. 

Je rappelle également que notre priorité demeure la santé et le bien-être de nos équipes. Nous suivons de près l’évolution actuelle de la situation sanitaire en Inde et au Brésil et continuons d’apporter un soutien à tous nos collaborateurs. »

La dynamique du Groupe a continué de se renforcer au 1er trimestre 2021, avec des taux de croissance annuels supérieurs à ceux observés au dernier trimestre de 2020. Avec un retour à la croissance à taux de change et périmètre constants dès le 1er trimestre, qui s’élève à +1,7%, le chiffre d’affaires du Groupe s’inscrit déjà en progression par rapport au niveau d’avant crise.

Le chiffre d‘affaires du Groupe enregistre ainsi une croissance de +20,4% à taux de change courants et de +24,2% à taux de change constants*, avec l’intégration de la société Altran Technologies (« Altran ») dans son périmètre de consolidation à compter du 1er avril 2020. Cette dynamique reflète aussi la croissance à deux chiffres enregistrée par les services du Groupe en matière de Digital et Cloud.

ÉVOLUTION DE L’ACTIVITÉ PAR RÉGIONS

Toutes les régions du Groupe affichent au 1er trimestre 2021 une progression de leur taux de croissance annuel à taux de change constants par rapport au dernier trimestre 2020. Cette progression reflète le renforcement des dynamiques organiques sous-jacentes, c’est-à-dire à taux de change et périmètre constants.

Ainsi, au 1er trimestre 2021 et sur une base organique, les régions Amérique du Nord (28% du chiffre d’affaires du Groupe) et Reste de l’Europe (31% du Groupe) ont renoué avec la croissance. Les régions Asie-Pacifique et Amérique latine (7% du Groupe) d’une part, et Royaume-Uni et Irlande (12% du Groupe) d’autre part, ont encore accéléré, avec une croissance à deux chiffres pour cette dernière. Enfin l’activité de la France (22% du Groupe) a poursuivi son redressement progressif, bien que s’inscrivant encore en recul par rapport à la même période de 2020.

Les tendances de l’activité se sont améliorées dans tous les secteurs en ce début d’année 2021. En particulier, sur une base organique : le secteur de l’Industrie (25% du chiffre d’affaires du Groupe, et qui recouvre également le segment des Sciences de la Vie) enregistre l’amélioration la plus notable avec une contraction désormais limitée de son activité au 1er trimestre 2021. Le secteur public (14% du Groupe) a conservé une forte dynamique avec à nouveau une croissance à deux chiffres. Le secteur des Biens de consommation (12% du Groupe) réalise pour sa part un bon début d’année en renouant avec une croissance largement positive. Enfin les Services (5% du Groupe et qui recouvrent notamment les transports, l’hôtellerie et la restauration), secteur le plus affecté par la crise, a enregistré une nouvelle amélioration de son activité avec un recul sensiblement moins important qu’au 4ème trimestre 2020.

ÉVOLUTION DE L’ACTIVITÉ PAR MÉTIERS

Toutes les lignes de métier du Groupe affichent également une progression de leur taux de croissance annuel par rapport à ceux observés le trimestre précédent, et ce tant à taux de change constants que sur une base organique (i.e. à taux de change et périmètre constants).

Le chiffre d’affaires total* de tous les métiers est désormais en croissance organique, à l’exception des activités d’Ingénierie qui enregistrent toutefois une réelle amélioration. Ainsi sur une base organique, l’activité de conseil en Stratégie et Transformation (7% du chiffre d’affaires du Groupe) ainsi que les services d’Applications et de Technologie (62% du Groupe et cœur de l’activité de Capgemini) ont retrouvé le chemin de la croissance au cours du trimestre écoulé. Les métiers d’Opérations et d’Ingénierie (31% du Groupe) ont poursuivi leur redressement avec une activité qui n’affiche plus qu’une contraction modérée, tirée par un renforcement de la croissance dans les services d’infrastructure cloud.

La croissance de +77,6% à taux de change constants du chiffre d’affaires total des métiers d’Opérations et d’Ingénierie reflète la consolidation de l’activité d’Altran dont l’essentiel de l’activité relève de l’Ingénierie. L’impact de la consolidation d’Altran sur les autres lignes de métiers est bien plus limité.

ÉVOLUTION DES EFFECTIFS

Au 31 mars 2021, l’effectif total du Groupe s’établit à 274 500 personnes, en progression de 25,3% sur un an. L’effectif « offshore » est en croissance de 21,7% à 152 000 collaborateurs, ce qui représente 55% de l’effectif total soit une hausse de 1 point par rapport à fin 2020.

PRISES DE COMMANDES

Les prises de commandes enregistrées au 1er trimestre 2021 s’élèvent à 4 201 millions d’euros, soit une hausse de 27,3% à taux de change constants par rapport à la même période de l’année précédente. Le book-to-bill est également en progression pour atteindre 98% contre 96% au 1er trimestre 2020.

PERSPECTIVES

Pour l’exercice 2021 le Groupe vise :

  • Une croissance à taux de change constants comprise entre +7,0% et +9,0% ;
  • Une marge opérationnelle comprise entre 12,2% et 12,4%, soit au niveau de 2019 ;
  • Une génération de free cash-flow organique supérieure à 1 300 millions d’euros.

La contribution des variations de périmètre à l’objectif de croissance est estimée à environ 4,5 points.

CONFÉRENCE TÉLÉPHONIQUE

Aiman Ezzat, Directeur général, et Carole Ferrand, Directrice financière, commenteront cette publication au cours d’une conférence téléphonique qui se déroulera en anglais ce jour à 8h00 heure de Paris (CET). Cette conférence téléphonique sera accessible par webcast, en direct et en rediffusion pendant un an, depuis ce lien.

L’ensemble des documents relatifs à cette publication sera mis en ligne sur le site Investisseurs de Capgemini à l’adresse suivante : https://investors.capgemini.com/fr/.

CALENDRIER

20 mai 2021 – Assemblée Générale à huis-clos (dont les modalités sont disponibles sur cette page)

28 juillet 2021 – Publication des résultats pour le 1er semestre 2021

Pour mémoire, le calendrier relatif au paiement du dividende – dont le montant de 1,95 euro par action sera soumis à l’approbation de l’Assemblée Générale – serait le suivant :

2 juin 2021 – Détachement du coupon sur Euronext Paris

4 juin 2021 – Mise en paiement du dividende

AVERTISSEMENT

Le présent communiqué de presse est susceptible de contenir des informations prospectives. Ces informations peuvent comprendre des projections, des estimations, des hypothèses, des informations concernant des projets, des objectifs, des intentions et/ou des attentes portant sur des résultats financiers futurs, des évènements, des opérations, le développement de services et de produits futurs, ainsi que des informations relatives à des performances ou à des évènements futurs. Ces informations prospectives sont généralement reconnaissables à l’emploi des termes « s’attendre à », « anticiper », « penser que », « avoir l’intention de », « estimer », « prévoir », « projeter », « pourrait », « devrait » ou à l’emploi de la forme négative de ces termes et à d’autres expressions de même nature. La direction de Capgemini considère actuellement que ces informations prospectives traduisent des attentes raisonnables ; la société alerte cependant les investisseurs sur le fait que ces informations prospectives sont soumises à des risques et incertitudes (y compris, notamment, les risques identifiés dans le Document de Référence de Capgemini, disponible sur le site internet de Capgemini), étant donné qu’elles ont trait à des évènements futurs et dépendent des circonstances futures dont la réalisation est incertaine et qui peuvent différer de ceux anticipés, souvent difficilement prévisibles et généralement en dehors du contrôle de Capgemini. Les résultats et les évènements réels sont susceptibles de différer significativement, de ceux qui sont exprimés, impliqués ou projetés dans les informations prospectives. Les informations prospectives ne donnent aucune garantie de réalisation d’évènements ou de résultats futurs et n’ont pas cette vocation. Capgemini ne prend aucun engagement de mettre à jour ou de réviser les informations prospectives sous réserve de ses obligations légales.

Le présent communiqué de presse ne constitue pas une offre d’instruments financiers au public et ne contient pas d’invitation ou d’incitation à investir dans des instruments financiers en France, aux États-Unis ou n’importe quel autre pays.

À propos de Capgemini

Capgemini est un leader mondial, responsable et multiculturel, regroupant 270 000 personnes dans près de 50 pays. Partenaire stratégique des entreprises pour la transformation de leurs activités en tirant profit de toute la puissance de la technologie, le Groupe est guidé au quotidien par sa raison d’être : libérer les énergies humaines par la technologie pour un avenir inclusif et durable. Fort de plus de 50 ans d’expérience et d’une grande expertise des différents secteurs d’activité, Capgemini est reconnu par ses clients pour répondre à l’ensemble de leurs besoins, de la stratégie et du design jusqu’au management des opérations, en tirant parti des innovations dans les domaines en perpétuelle évolution du cloud, de la data, de l’Intelligence Artificielle, de la connectivité, des logiciels, de l’ingénierie digitale et des plateformes. Le Groupe a réalisé un chiffre d’affaires de 16 milliards d’euros en 2020.

Get the Future You Want* |  www.capgemini.com

*Capgemini, le futur que vous voulez

 


ANNEXES[1]

TAXONOMIE MÉTIERS

  • Stratégie & Transformation comprend l’ensemble des activités de conseil en stratégie, innovation et accompagnement de la transformation.
  • Applications & Technologie regroupe les activités des « Services applicatifs » ainsi que les activités connexes, notamment les services de proximité en technologie.
  • Opérations & Ingénierie recouvre les autres activités du Groupe, à savoir : les Business Services (comprenant le Business Process Outsourcing et les services transactionnels), l’ensemble des Services d’infrastructure et de cloud et les Services de R&D et d’ingénierie.

DÉFINITIONS

La croissance organique du chiffre d’affaires est la croissance calculée à taux de change et périmètre constants. Le périmètre et les taux de changes utilisés sont ceux de l’exercice publié. Ce sont également les taux de change de l’exercice publié qui sont utilisés dans le calcul de la croissance à taux de change constants.

Pour l’évolution de l’activité par métier, conformément aux indicateurs internes de performance opérationnelle, la croissance à taux de change constants est calculée sur la base du chiffre d’affaires total, c’est-à-dire avant élimination des facturations inter-métiers. Le Groupe considère en effet que cela est plus représentatif du niveau d’activité par métier car, avec l’évolution de son activité, le Groupe constate un nombre croissant de contrats dont la mise en œuvre requiert la combinaison de différentes expertises métiers entraînant une augmentation des flux de facturation inter-métiers.

La marge opérationnelle, un des principaux indicateurs de la performance du Groupe, est la différence entre le chiffre d’affaires et les charges opérationnelles. Elle est calculée avant les « autres produits et charges opérationnels » qui comprennent les amortissements des actifs incorporels reconnus dans le cadre des regroupements d’entreprises, la charge résultant de l’étalement de la juste valeur des actions attribuées au personnel (y compris les charges sociales et contributions patronales), ainsi que les charges ou produits non récurrents, notamment les dépréciations des écarts d’acquisition, les écarts d’acquisition négatifs, les plus ou moins-values de cession de sociétés consolidées ou d’activités, les charges de restructuration afférentes à des plans approuvés par les organes de Direction du Groupe, les coûts d’acquisition et d’intégration des sociétés acquises par le Groupe y compris les compléments de prix incluant des conditions de présence, ainsi que les effets des réductions, des liquidations et des transferts des régimes de retraites à prestations définies.

Le résultat net normalisé correspond au résultat net (part du Groupe) corrigé des impacts des éléments reconnus en « autres produits et charges opérationnels », net d’impôt calculé sur la base du taux effectif d’impôt. Le résultat normalisé par action est calculé comme un résultat de base par action, c’est-à-dire hors dilution.

Le free cash-flow organique se définit comme le flux de trésorerie lié à l’activité diminué des investissements en immobilisations incorporelles et corporelles (nets de cession), des remboursements de dette de loyer et ajusté des intérêts financiers payés et reçus.

ÉVOLUTION DE L’ACTIVITÉ PAR RÉGIONS

 

 

* Les termes et indicateurs alternatifs de performance marqués d’un (*) sont définis et/ou réconciliés en annexe de ce communiqué.

[1] Dans ces annexes l’arrondi d’une somme peut être différent de la somme des arrondis.

Communiqué de presse T1...

Taille du fichier: 171,66 KB File type: PDF

Infographie T1 2021

Taille du fichier: 89,51 KB File type: PDF
Cookies

En continuant à naviguer sur le site web, vous acceptez l'utilisation des cookies

Fermer

Fermer les informations cookies